La Légende de Drizzt, de R. A. Salvatore

Publié: 25 janvier 2012 par maedhros909 dans Fantasy, Littérature
Tags:, , , , ,

La Légende de Drizzt : La trilogie de l’elfe noir
(Terre natale – Terre d’exil – Terre promise), de R. A. Salvatore
(T1 uniquement résumé)

Couverte Bragelonne

Drizzt est un elfe noir né en Outreterre où le pouvoir s’obtient par la guerre ou le meurtre.
L’honneur, l’amitié, l’amour n’y ont pas leur place et Drizzt y fait le rude apprentissage d’une vie de servitude.

Bien qu’il ait été élevé dans un système de valeurs totalement perverti et qu’il soit rompu à l’art du combat, il sait qu’il n’est pas comme les autres. Il aspire à une vie différente et refuse de devenir un assassin au service des siens.
Mais pour survivre, Drizzt est obligé de dissimuler et même nier sa véritable nature.

Jusqu’au jour où il devra se battre seul contre tous !


Hou qu’ils sont vilains, qu’ils sont méchants, qu’ils sont mesquins, traitres et vils ! Mais quelle incroyable immersion dans cet univers obscure et maléfique !!…
Quand il y a quelques temps déjà j’ai bricolé une quinzaine de pages sur la vie des Drows, je n’avais jamais lu la Légende de Drizzt… Sans me vanter j’étais pas mal dans le vrai quand même !! C’est vraiment très…particulier, très… opportuniste !! Mais c’est pour notre plus grand plaisir !!
Et puis au cœur des coups bas et des assassinats nocturnes se cachent un héros, Drizzt Do’Urden !!  Génial !!
NOTE : 18/20

 
La Légende de Drizzt T4-5-6 : La trilogie de ValBise
(L’éclat de cristal – Les torrents d’argent – Le joyau du Halfelin)
(T1 uniquement résumé)

Couverture Bragelonne

Le Valbise tremble.
Akar Kessel, un apprenti-sorcier, a maladroitement réveillé une relique pouvant balayer la région de la surface des Royaumes : l’éclat de cristal.

Mais les Dix-Cités doivent faire face à un danger plus immédiat : les barbares. Après une première attaque manquée, ces derniers laissent pour mort un membre de leur tribu : le jeune Wulgar, bientôt recueilli par le nain Bruenor et son ami Drizzt Do’Urden, l’elfe noir. Condamné à cinq ans d’esclavage et… de proximité complice, le jeune homme s’aguerrit au contact de ses bienfaiteurs.

Heureusement, car il pourrait bien être leur ultime rempart contre l’effarante puissance du cristal !

Bien que Drizzt ne soit pas (toujours) au centre de l’histoire, celle-ci demeure palpitante d’un bout à l’autre et l’on poursuit facilement notre voyage à travers les Royaumes oubliés, ses légendes et ses créatures ! Immersion totale à la Heroic-Fantasy par R. A. Salvatore !
NOTE : 17/20

 

La Légende de Drizzt T7-8-9: La trilogie du Retour aux Sources
(Les revenants du fond du gouffre – La nuit éteinte – Les compagnons du renouveau)
(T1 uniquement résumé)

Couverture Royaumes Oubliés

Un guerrier peut-il jamais lâcher son fardeau et savourer la douceur du repos ?

Près de vous, Bruenor, Cattie-Brie, Wulfgar et Régis, mes chers amis, j’ai longtemps rêvé que ce serait possible.
Moi le banni, celui dont nul ne voulait, j’ai connu ou cru connaître un monde de paix et d’harmonie.

Hélas, de très anciens ennemis remâchaient leur venin, tapis dans les entrailles d’Ombre-Terre.
Et voici qu’ils en sortent, et que revient, contre mon gré, la saison des combats.

A moi, mes cimeterres !
À moi, l’ancestrale férocité de mon peuple !
La lutte est-elle donc l’humus de ma vie ?

/Drizzt Do’Urden elfe noir au coeur vaillant./

 
Aussi bien que soit la série de livre de RA Salvatore et avec tout l’attachement que j’apporte aux drows et au personnage de Drizzt Do’Urden, je me souviens à présent pourquoi lire les Royaumes Oubliés me répugnaient tant… J’en suis au tome 7… ce qui signifie dans l’absolue que dans deux tomes je battrai mon record de « volumes » pour un même personnage, ayant chacun un arc historique différent. Et malgré tout le talent de l’auteur, les effets de la répétition et de la longueur commence à se faire sentir.
Il n’en reste pas moins un livre de référence pour l’instant !
NOTE : 15/20

Advertisements
commentaires
  1. rp1989 dit :

    C’est en fait neuf ouvrages qui ont le même lieu et le même personnage.
    J’aime bien l’idée.
    Il est plus difficile de se faire une idée sur la dernière trilogie que les deux autres par rapport au résumé.
    ça doit sans doute inspirer pour une quête de jeux de rôles .

    • maedhros909 dit :

      L’auteur a écris ces histoires à partir d’une partie de l’univers/monde de Donjons et Dragons, certains développement scénaristique et certaines informations qu’il invente peuvent en effet inspirer des Maîtres de jeu puisque certains lieux personnages objets ou races sont retrouvables dans les livres de jeu. Peut-être également qu’il s’inspire lui même de parties qu’il a vécu si il a joué du coup.

  2. […] Drizzt Do’Urden dans La Légende de Drizzt, de RA Salvatore. Drizzt est un elfe noir bien singulier dans sa société sanglante et matriarcale […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s