Tout est sous contrôle, de Hugh Laurie

Publié: 25 janvier 2012 par maedhros909 dans Littérature, Policier / Thriller
Tags:, , ,

Couverture du livre

 

 

On peut avoir un caractère de chien, un sens de la répartie assassin, mais rester, même malgré soi, un mec bien.
Thomas Lang est un ancien militaire d’élite qui, hormis sa Kawasaki ZZR1100, n’a pas grand chose à perdre. Aussi, lorsqu’on lui propose 100 000 dollars pour tuer Mr. Woolf, un riche homme d’affaire londonien, Thomas ne se contente pas de refuser poliment, mais pousse l’indécence jusqu’à essayer de prévenir la future victime du complot qui se trame contre lui.
Une bonne intention ? L’enfer en est pavé.

 

 

Et bien et bien… Prenons le temps de faire un commentaire un peu plus complet que certains récents très rapides.
D’abord je tiens à préciser que la note et le commentaire que je vais attribué sont beaucoup moins fiables que la plupart du temps. Je n’aime pas vraiment les polars policier, d’autant moins lorsque dénués de toute notion fantastique, mystique ou ésotérique. Il m’est donc difficile de juger objectivement une telle œuvre, mais je vais quand même essayer.
D’un point de vue purement rhétorique, c’est assez fluide et on remercie la présence de nombreux paragraphes, parfois courts, qui aident à la difficile compréhension. Dans cette optique, on peut tout de même y trouver un certains nombres de phrases qui, bien que se finissant souvent par une réplique cynique, semblent tout droit crachées de l’inconscient de l’auteur sans même qu’il est pris le temps de la relire, presque comme du « langage parlé » mais avec les flues continues des pensées tarabiscotées du personnage. Ces passages deviennent assez vite désagréable pour moi qui n’est pas franchement l’habitude d’en voir il faut avouer.
Je déplore aussi que Hugh Laurie est voulu vraiment rendre son personnage cynique. Est-ce qu’il a commencé à écrire après avoir pris la blouse du Dr House ? Ou avant ? A-t-il sciemment fait un personnage ainsi pour l’utiliser médiatiquement grâce à une certaine ressemblance avec House ? Ou l’inverse ? Difficile à dire.
Pour les fan de la série la question se posera forcement, néanmoins pour les autres ils trouveront cela original. Par contre, même si c’est très amusant d’avoir à faire à un personnage cinglant, il est relativement rare que les répliques du livre aient la classe et la dimension de celles écrites par les scénaristes de Dr House.

En conclusion, le livre est certainement pas mauvais, Hugh Laurie fait preuve d’un certain talent, sans doute cela fait-il longtemps qu’il songeait à un livre, mais il faut avouer qu’il se tourne largement vers les fans déjà du genre polar/policier (dont je ne fais pas parti) et que l’humour tenté en est parfois lourd. Ce monsieur reste donc pour moi un bien meilleur acteur qu’écrivain, que la série consacrée à ce gentil docteur tout dingue puisse durer encore plusieurs années.
NOTE : 12/20

Advertisements
commentaires
  1. rp1989 dit :

    A mon avis soit ces phrases de pensées sont des coquilles faute de relecture soit des effets de style. Je sais par exemple que James Ellroy, Dard (la série des San Antonio) et d’autres écrivains de polar racontent selon le point de vue d’un personnage, « en jurant comme un charretier », ce qui est parfois facile, parfois dur pour la lecture. Sinon je pense que l’éditeur s’est évidemment servi du bouquin comme un coup commercial en référence au personnage et à la célébrité de Dr House.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s