H.P. Lovecraft, Contre le monde, contre la vie, de Michel Houellebecq

Publié: 14 mai 2012 par maedhros909 dans Autre, Littérature
Tags:, , , ,

MONSIEUR Lovecraft !

 

Howard Phillips Lovecraft constitue un exemple pour tous ceux qui souhaitent apprendre à rater leur vie, et éventuellement, à réussir leur œuvre.

Encore que, sur ce dernier point, le résultat ne soit pas garanti.

Auteur de « L’appel de Cthulhu », de « Dagon » et des « Montagnes hallucinées » , H.P. Lovecraft, maître incontesté de l’horreur et du fantastique, reste l’objet d’une fascination toute particulière chez nos contemporains, particulièrement chez Michel Houellebecq, qui le découvrit à l’âge de seize ans pour ne plus cesser de le lire.

 

 

Suite à une vague « Cthulhu » comme en vivent régulièrement tous les lecteurs de Lovecraft… envie de relire le mythe, de se mettre au jeu de rôle malgré la barrière historique entre notre époque et celle du jeu, envie de télécharger des films concernant le mythe etc etc… ma chérie m’a acheté cet essai pseudo-biographique écrit par Houellebecq et une magnifique introduction de Stephen King.

A travers quelques éléments biographiques, l’auteur tente d’expliquer de façon logique et rationnelle les éléments fantasmagoriques et psychédéliques qui composent les mythes de Lovecraft. Il tente d’expliquer quels évènements de sa vie ont pu avoir une influence sur ces œuvres ou son comportement, lesquels et comment.

Et c’est là que l’on commence à déchanter. Parfois les informations que l’auteur apporte, ses hypothèses ou déductions sont très intéressantes et très pertinentes, comme sur son racisme légendaire par exemple. D’autres fois il s’égare un peu dans des déductions vaseuses qui tiennent à moitié debout.

Dans tous les cas qu’il informe avec brio ou non le lecteur sur Lovecraft, Houellebecq nous laisse constamment sur notre faim, comme si il n’allait pas au fond des choses, et cela laisse un gout amer à posteriori de la lecture même l’on ai ravis d’avoir appris pas mal de chose sur Lovecraft. La bibliographie qu’il nous livre est partielle et laissera également les connaisseurs un peu perplexe.

Pas grand chose à dire sur le style d’écriture puisqu’il s’agit d’un essai, c’est relativement bien écris, clair, fluide et assez bien pensé dans l’ensemble si ce n’est que pour une obscure raison Cthulhu s’écrit Ctulhu pour Houellebecq.
Note : 12,5/20

Publicités
commentaires
  1. Wolfsrain dit :

    Je suis entrain de lire en ce moment un livre de Lovecraft. Ca s’appelle le rôdeur devant le seuil. Sauf qu’il ne s’agit pas d’un essai mais plutôt d’un livre fantastique/horreur.. plutôt sympa même s’il a du mal à démarrer. x)

    Si jamais ça me plait, je me pencherai peut-être sur le livre que tu présentes là. ^^

  2. Wolfsrain dit :

    Ah bon ? Je comprends mieux pourquoi sur la couverture, il y a deux noms ! Merci pour cette information. Je suis allée directement me documenter ! Apparemment, plusieurs de ses livres ont été complétés par Derleth. ^^

    Je n’ai pas vu cet article, effectivement. Je connais vaguement le nom de cette nouvelle, par contre. Merci !

    • maedhros909 dit :

      Le jeu de rôle du même nom est sympa 🙂 Mais oui Cthulhu est le plus connu de ses monstres.
      L’appel de Cthulhu est d’ailleurs je crois sa nouvelle la plus longue avec 130-150 pages si ma mémoire est bonne (mais c’est pas sure^^)

      • Wolfsrain dit :

        Oui j’en ai entendu parler xD C’est un nom assez… fréquent.
        Le rôdeur devant le seuil est beaucoup plus long ^^ il fait environ 280 pages, je crois. C’est un roman, normalement mais je peux facilement me tromper.
        Je vais essayer de me procurer l’appel de Cthulhu ! 🙂 J’adore les livres d’horreur, ça me plaira surement.

  3. rp1989 dit :

    Je suppose que Houellebecq n’a pas du avoir énormément de temps pour écrire ce livre.
    Les essais sont moins vendeurs surtout s’il s’agit d’ouvrages sur des auteurs pas connus de tous.
    Disons que le mérite de ce livre, est de parler de Lovecraft et d’essayer de le comprendre.
    En soi, Houellebecq est assez solitaire et particulier comme Lovecraft même si on ne peut pas aller plus loin dans la comparaison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s