Hansel & Gretel, Witch Hunters, de Tommy Wirkola

Publié: 14 mars 2013 par maedhros909 dans Action, Cinéma, Fantastique
Tags:, , , , ,
*Une image qui résume bien le film... Action!*

*Une image qui résume bien le film… Action!*

 

Hansel & Gretel, Witch Hunters, de Tommy Wirkola (sorti le 06/03/2013)
Avec : Jeremy Renner, Gemma Arterton, Famke Janssen etc.
Durée : 1 heure 28

Résumé :
(Résumé Allociné)

Liés par le sang, Hansel et Gretel ont aujourd’hui soif de vengeance, et ils s’en donnent à cœur joie.

Pourtant, sans le savoir, ils sont désormais victimes d’une menace bien plus grande que leurs ennemis : leur passé…

 


Histoire / Scénario / Script :

Les Plus :
– Reprendre un conte pour enfant très connu et un peu poussiéreux pour en faire une « uchronie » fantastique où on frissonne (un peu) et où l’on se bat (beaucoup), cela peut sembler une bonne idée. D’autant plus bonne qu’il semblerait que cela soit à la mode « l’uchronie » puisque même Lincoln se met à tuer des vampires il parait.
Si je devais comparer (et je le devrai) avec un autre film, ce n’est pas pour autant avec celui-ci que je le ferai car, déjà je ne l’ai pas vu, et ensuite il me semble que le terme « uchronie » ne soit pas tout à fait exact puisque la base est déjà quelque chose de fantastique (le conte) et non pas un évènement ou une période historique réel. En plus le film se passe « après » le conte. Le film le plus proche serait donc Van Helsing, mais il y en certainement d’autres.
– Hansel devenu diabétique après avoir été gavé de bonbons par la sorcière à la maison en pain d’épice. Un peu bizarre mais plutôt bien trouvé.
– L’introduction et les premières scènes sur le conte justement plutôt sympathiques.

Les Moins :
– Et ben au final, l’histoire est très banal ma fois, avec une intrigue sortie de nulle part concernant le plan machiavélique des méchantes sorcières…
Pourquoi 12 petits enfants (et 1 né à chaque mois de l’année) pour faire leur sort, POURQUOI ? Quel rapport avec la lune ? Pourquoi rien de plus original ? Bientôt les sorcières se serviront des signes astrologiques pour leurs rituels…
Pourquoi est-ce qu’un livre béni fait perdre tous leurs pouvoirs aux sorcières, et surtout pourquoi il trainait comme ça sans surveillance (genre la sorcière noire super puissante le connaissait pas…elle connait un sort ultra compliqué qu’on peut faire une fois tous les 20ans etc mais pas l’existence du livre qui peut la tuer en un coup…).
Et puis pourquoi la sorcière a un troll/ogre/géant (vu comment il est moche je sais même pas ce que c’est, et eux non plus vu qu’ils l’appellent troll une fois et ogre une autre) comme garde du corps. Et pourquoi elle a des apprenties sorcières comme les Jedis?
Bref vous l’aurait compris question utilisation de la magie, même les films Harry Potter sont plus réalistes et surtout moins « What the fuck? ».
Enfin l’intrigue a été bâclée à la va vite et nous tombe dessus quand on s’y attend le plus, quand on a déjà presque tout compris sans que l’on ait à réfléchir tellement elle est simple. Idem l’enquête sur les enlèvements est finie en 20 secondes de dialogues. Tout l’inverse de Van Helsing qui mêle Dracula, Frankenstein et les loup-garous sans que cela nous paraisse incongru ou bancale et qui nous fait réfléchir sur les motivations des uns et des autres beaucoup plus longtemps (c’est pas non plus un polar hein, mais toujours plus).
– Hum que dire… Méchante sorcière noire, gentille sorcière blanche. Pour gagner la sorcière noire a besoin des pouvoirs d’une gentille sorcière blanche. Et Gretel a des pouvoirs! Et évidement une sorcière blanche sort de nul part pour aider Hansel et Gretel, et évidement Hansel et elle fricotent et évidement elle meurt à la fin pour le sauver… évidement !
– Certaines armes sont tellement anachroniques (MACHINE GUN !) que cela devient ridicule. Même Van Helsing qui avait déjà un arsenal conséquent parvenait à rester crédible et sobre à coté d’Hansel et Gretel, en partie grâce à l’explication de l’origine de ses armes gracieusement fourni par le « Q » du Vatican et par l’époque 18-19e plus propice au SteamPunk que le moyen-âge d’Hansel et Gretel.

Réalisation / Rendu visuel / Effets spéciaux :
Les Plus :
– Le film est plutôt bien réalisé malgré une surenchère de combats (un film d’action reste un film d’action). On ne s’ennuie pas, c’est agréable, on passe un bon moment.
– Les décors sont bien réussis (même si ils sont certainement faits en images de synthèse) et les costumes quoique parfois un peu anachroniques sont plutôt jolis.
– Mention spéciale aux premières scènes du film sur le conte à proprement parler et le générique d’introduction de très belle facture.

Les Moins :
– Soyons clair, le film est un film d’action ! Action! Action! Action! Clairement on ne s’ennuie pas mais le film ne brille pas de mille feux non plus. J’entend par là qu’après de multiple scènes d’action aucune ne marque le film de son empreinte, aucune ne reste gravée dans notre mémoire comme le plongé de Hugh Jackman dans le bénitier avec son arbalète avant d’abattre une vampire en plein vol. Beaucoup de scènes d’action ne signifie à l’évidence pas qu’elles soient bonnes ou marquantes
– Une 3D au plus mal comme toujours, mais encore pire que d’habitude (si c’est possible!) avec un décors en arrière plan mal filmé où l’on voit le contraste rouge/bleu de l’image 3D, juste à vomir. Et attendez vous à voir du bois. Une porte qui explose, une branche, un bâton, la brindille est la seule chose en 3D que vous verrez sortir de l’écran, j’espère que vous aimez ça!
– Visuellement pas laid, le film aurait du se passer de certains effets spéciaux, beaucoup trop « effets spéciaux ICI »…  Et SURTOUT par pitié enlevez moi Edouard (et pourquoi pas Paul?) le « troll » qui est une des créatures les plus mal faites que j’ai jamais vu.
– Trop de sauce tomate en guise d’hémoglobine nuit souvent à la qualité du film en lui faisant perdre de la crédibilité. Ou alors il faut en rajouter encore 20 fois plus et en faire un film comique comme Braindead ou Undead.


Acteurs / Personnages :
Les Plus :
– La plupart des acteurs jouent assez bien même si les personnages ont un faible charisme. On regrette certaines réactions, certaines situations, mais au final ce n’est pas le problème principale du film. Comment jouer l’étonnement quand l’intrigue est aussi molle ?
– Mention spéciale encore une fois pour les acteurs de l’introduction, Hansel et Gretel jeunes et la sorcière aux pain d’épices.
– Mention honorable pour Famke Janssen qui s’en sort même bien mieux ici que dans X-Men 3 et pour Gemma Arterton qui donne à son personnage plus de prestance à l’écran que son frère.

Les Moins :
– Jeremy Renner n’a définitivement pas le charisme d’un héros principale de film d’action. Déjà lanterne rouge dans Avengers, il renouvèle cela dans Hansel et Gretel et nous démontre que son beau torse est un de ses atouts les plus efficaces (le seul?).
– Le traditionnel adolescent fan des héros et de leurs aventures et qui va les aider. Navrant.
– Edouarrrrrddddd le trolllllllllll.

Bande Originale / Bruitages :
Les Plus :
– La musique de Hans Zimmer fait son office à merveille au cours du film, comme toujours.

Les Moins :
– Contrairement à Van Helsing ou bien d’autres films, encore fois rien de « marquant » ne pointera le bout de son nez et vous ne retiendrez aucune musique comme vous pourriez retenir celle de Van Helsing, Pirates des Caraïbes, Star Wars, Le Seigneur des Anneaux etc etc etc.
– Certaines voix françaises sont discutables. Certains bruitages (« magiques » ou non d’ailleurs) également.


Debrief du film :
Aller j’arrête le massacre.
Hansel et Gretel, Chasseur de Sorcières est globalement pour moi un film moyen voire médiocre. Il fait partie de ces nombreux films fantastiques qui se regardent, qui sont sympathiques, pendant lequel on passe un bon moment mais qui ne laissent dans leur sillage aucun souvenir marquant, aucune émotion, aucun « plus » que 10 autres films n’auraient pas déjà.
Son public cible est l’adolescent de 13 à 17 ans qui ne connait pas trop trop de chose en fantastique et qui souhaite se détendre ou passer un moment sympa avec des amis ou sa première copine. Les problèmes s’accumulent et pour le public avertis cela veut dire outrage au genre. Même les néophytes verront les clichés gigantesques qui nuiront au film bien qu’ils n’y accorderont pas la même importance. Je suis sévère mais c’est parce que j’adore le fantastique, la fantasy, la SF, l’uchronie et certaines choses ne peuvent pas s’ignorer malgré le bon temps passé dans la salle et le grand capital « détente » du film.
Si vous voulez une référence dans le style du conte (ou légende) revisité préférez Van Helsing à Hansel et Gretel 😉
Note : 11/20

Publicités
commentaires
  1. Ondine dit :

    Bravo pour ton article !
    Ce film ne m’attire absolument pas, bien que je raffole de tout ce qui tourne autour des contes de fées !

  2. rp1989 dit :

    Je suis d’accord avec toi sur la critique du film.
    Ils ont voulu mélanger quelques références comme « Sleepy Hollow », « Blanche neige et le chasseur », « Van Helsing ».
    Il y a aussi beaucoup de « sursauts » inutiles, c’est compréhensible au début mais après….

  3. […] de Gueule – Hansel et Gretel – Witch Hunters., de Tommy Wirkola : Un film mono-neuronal uniquement conçu autour de l’action brute, bien […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s