Tapages en coulisses, de Michael FRAYN (adaptation de Didier CARON)

Publié: 9 avril 2013 par maedhros909 dans Autre
Tags:, ,

tapage_en_coulisse_big

 

Avec Isabelle de BOTTON, Patrick RAYNAL et 8 comédiens
Mise en scène de Didier CARON

Une luxueuse maison de campagne; un agent immobilier voulant impressionner sa nouvelle conquête, des propriétaires poursuivis par le fisc, une gouvernante passionnée par les mariages princiers et un cambrioleur de passage.
Voilà presque tous les ingrédients de cette comédie captivante.
Il ne manque plus que les sardines à l’huile pour en faire un spectacle comme vous n’en avez jamais vu !
Mais c’est sans compter sur une troupe totalement désorganisée, un metteur en scène obsédé et des assistants dépassés.
Il est 23h55… … la première a lieu demain… et ce ne sont pas les sardines qui vont arranger les choses.

 

Une fois n’est pas coutume, c’est d’une pièce de théâtre dont je vais parler.
Profitant (rarement, mais cela arrive) des privilèges de la grande ville de Lyon qui est mienne aujourd’hui, je suis allé (grâce au judicieux conseils de ma chérie) jusqu’au théâtre Tête d’or où se jouer ce soir-ci la pièce « Tapages en coulisses » (enfin on avait repéré hein quand même).
Je ne pars pas avec un apriori sur ce type d’oeuvre même si je n’ai jamais pu finir une pièce sans m’endormir dans un contexte dvd, vhs ou télévisuel. Je me suis toujours dis que le cadre et la présence physique des acteurs en face de soi était d’une importance capitale afin de ressentir quelque chose dans une pièce de théâtre (sinon je m’ennuie).
Je ne prends également pas en compte que cela n’a rien à voir avec mes goûts habituels de SF ou de Fantasy puisqu’il s’agit là d’une pièce de « boulevard », style dont je ne saurai exactement expliqué le sens et l’évolution au cours de l’histoire mais qui sous-entend une certaine légèreté, frivolité, un esprit bon enfant et pour tout public.
(A noter qu’il ne doit pas exister beaucoup voir pas du tout de pièce de SF ou de Fantasy, mais qui sait peut-être l’écrirai-je un jour! Cela pourrait être intéressant!)

Venons en à la pièce maintenant.
Celle-ci est découpée en 3 actes. Le premier montre la dernière répétition d’une pièce en préparation installant d’emblée la mise en abyme du scénario. Celui est déjà drôle par les difficultés de certains protagonistes à fignoler leur jeu d’acteurs ou à être totalement à l’aise avec leur texte. La partie du spectacle fictif qu’ils répètent étant assez courte (et à cause de leurs nombreuses tentatives) on finit par la retenir presque par coeur. Les personnages s’installent avec leurs grandes caractéristiques et leurs relations entre eux.
Le deuxième acte renverse la situation et montre au spectateur les coulisses (d’où le titre !) du spectacle. Les relations entre les acteurs se dégradent, les problèmes se multiplient et commencent à créer des désordres et des erreurs du côté scène. On parvient à se souvenir de la scène et on comprend quelles erreurs arrivent en coulisse et leurs répercussions sur scène (même si on ne la voit plus).
Enfin le troisième acte, le plus drôle et le plus captivant nous replace du côté de la scène alors que la situation a encore empirée. On a le droit à des faux raccords à la pelle, des erreurs de texte, des erreurs scénique, des accidents, l’ambiance en coulisse qui nous était montré auparavant a détruit la pièce que les protagonistes jouent.

C’est ce troisième acte qui montrera toute la puissance de la pièce dans son ensemble.
On se pose également la question de savoir si les acteurs (les vrais) ont volontairement appris tout leur texte et tout leur jeu de façon de plus en plus désorganisé, créant ce qu’on pourrait appeler un chaos organisé (si oui, cela est vraiment très impressionnant) ou si il y a aussi une part d’improvisation puisque de toute façon ils doivent jouer une pièce qui fout le camp!

Quoiqu’il en soit la pièce est captivante, sans temps mort et drôle presque continuellement. Les acteurs font preuve d’un très grand talent et le scénario à la fois simple, intéressant et réfléchis.
Note : 17/20

Publicités
commentaires
  1. rp1989 dit :

    En général, le boulevard se base sur des tromperies et des quiproquos pour se cacher du mari ou de l’épouse. Mais aujourd’hui, on a tendance à le généraliser à toutes les pièces comiques récentes. Cette pièce n’est pas vraiment du boulevard, c’est une mise en abîme d’une pièce de boulevard avec le côté comique des coulisses.

  2. […] mais je reste mitigé sur la pièce. Elle ne m’a pas forcément fait autant rire que Tapages en coulisses, les acteurs sont bons (forcément au théâtre on va dire), la pièce est drôle mais il manque […]

  3. […] Coups de Cœur – Tapages en coulisses, pièce de théâtre : Très bonne pièce de théâtre avec une mise en scène et des dialogues […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s