Renégats, de David Gemmell

Publié: 10 août 2013 par maedhros909 dans Fantasy, Littérature
Tags:, ,
Une bien belle épopée épique vous attend c'est certain !

Une bien belle épopée épique vous attend c’est certain !


Ils étaient neuf.
Neuf chevaliers dévoués corps et âme à la protection du royaume et au respect de la justice.
Neuf chevaliers qui ne sont jamais revenus après avoir franchi un portail magique.

Depuis, un nouvel ordre les a remplacés, celui des chevaliers rouges, celui du mal et de la corruption.
Pourtant, un espoir demeure. Car l’un des neuf est resté de ce côté-ci du portail, sauvé par sa lâcheté.

Mais pour reprendre le royaume, il lui faudra retrouver son honneur perdu et découvrir ce qu’il est advenu de ses compagnons, car eux seuls sont capables de mettre un terme au règne terrible des chevaliers rouges.

 

Pour d’évidentes raisons de taille d’article et de quantité d’informations le concernant, je ne pourrai pas re-présenter Mr Gemmell à chacun de mes articles sur un des ses ouvrages. Son style littéraire est ici également clair et actif, quoique un peu sombre (mais j’y reviendrai). Même si je m’attacherai une nouvelle fois à comparer cet ouvrage avec quelques autres de lui-même afin de bien en tirer l’essence et la qualité, je vous encourage vivement à lire les autres articles concernant Gemmell afin de bien cerner ses autres œuvres et son style.

Comme dans beaucoup de ses ouvrages Gemmell s’attache à quelques thèmes forts correspondant à des luttes intérieures et psychologiques comme la rédemption, le pardon, la loyauté, et la lutte contre oppression. Beaucoup de ses thèmes sont explorés par exemple dans Waylander, Rigante ou L’écho du grand chant d’une façon ou d’une autre mais indubitablement Renégats est surement le livre le plus sombre de David Gemmell (ou un des plus sombres du moins). On y voit également un thème moins abordé ailleurs (mais un peu quand même) celui des faiblesses humaines vis à vis des tentations de la chair, du pouvoir ou de l’immortalité.
Même dans l’Echo du grand chant où une civilisation chute entièrement, les choses sont présentées de façon presque plus optimistes, ici Gemmell nous montre un royaume en crise au bord de l’implosion et surtout qui a sombré dans le désespoir. La lutte pour la survie et le renouveau viendra pourtant d’un groupe de personnages aux origines diverses et unis par des objectifs bien différents. Cette impression obscure et réaliste rendue par Gemmell propulse son scénario et son histoire très haut et très loin bien qu’elle ne soit au final pas si poussée que cela.

Dans un autre registre, la magie y est traitée une nouvelle fois différemment que dans Drenaï ou Rigante, par un système de « couleurs » à la fois très simple et très intéressant et attractif. Cette nouvelle façon de voir les choses collent à l’univers car certaines de ces « facettes magiques » sont en train de disparaitre avec l’idéal perdu et la paix du royaume au profit de certaines facettes plus ambiguës et potentiellement maléfiques.

Enfin les préoccupations, les tourments et les péripéties qui jalonnent le déroulement du récit et l’aventure des différents héros sont sérieux, bien traités sans être des clichés « Fantasy ». Même la fin, sans spoiler, est assez originale pour un livre de Fantasy même si Gemmell nous habitue presque aux fins « douces amères » (comprenez qui se finit bien globalement… mais pas pour tous les héros).

Dernier point intéressant, il s’agit d’un livre unique et pas d’une saga contrairement à beaucoup d’œuvres de Gemmell. L’univers y est donc forcément moins développé que dans d’autres livres mais sans que cela nous laisse sur notre faim comme dans L’écho du grand chant.

En bref un des meilleurs Gemmell donc même si il s’agit d’un livre unique.
Rapide, efficace, un peu plus sombre que la moyenne, sérieux et abouti.
A lire absolument ! Surtout pour les amateurs de Fantasy ou de l’auteur !
Note : 18/20

Publicités
commentaires
  1. rp1989 dit :

    Super article!
    Rien qu’en lisant le résumé, on est attiré par l’histoire de ce livre.
    Espérons que le côté sombre n’empêche pas le lecteur de poursuivre sa lecture.
    A la lecture du résumé, on a plutôt l’impression que c’est seulement épique et ta critique permet de savoir qu’il s’agit de fantasy aussi.
    Ce livre a l’air vraiment très bien!

  2. cora85 dit :

    Cet auteur m’a été vivement recommandé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s