Le journal intime d’une call-girl

Publié: 11 août 2013 par maedhros909 dans Comédie dramatique, Séries
Tags:, , , ,
Secret Diary Of A Call Girl Season 1 cover billie piper

On est bien loin de la gentille et innocente Rose !

Titre original: Secret Diary of a Call Girl
Créée par: Lucy Prebble (2007)
Avec: Billie Piper, Iddo Goldberg
Nationalité: Britannique
Genre: Comédie/Drame

(Résumé Wikipédia + Allociné)
La belle Hannah mène une double vie.
Aux yeux de sa famille, elle est une jeune femme bien sous tous rapports.
Mais la nuit venue, Hannah se transforme en Belle et, prenant les apparats d’une mystérieuse call girl, offre ses charmes au plus offrant…
À la manière d’un journal intime, en s’adressant directement aux téléspectateurs, elle raconte sa vie.

 

Bien loin de la gentille Rose Tyler de Doctor Who donc, après avoir quitté David Tennant et sont TARDIS (ou presque), l’actrice Billie Piper voulait (comme lui même le fera plus tard – ou presque!) se détacher de Doctor Who. En effet cette série britannique si emblématique, si imposante (tellement, que le concept nous échappe même dans l’hexagone car nous ne possédons pas de série équivalente en succès) que même en y restant qu’un an ou deux la totalité du public anglais ne verra plus dans un acteur que le rôle qu’il a tenu dans cette série ! Dans cet optique la seule solution en la quittant est de frapper vite et le plus fort possible avec un autre rôle non conventionnel ! Pour David Tennant sa carrière au théâtre, ses rôles dans d’autres séries britanniques de qualité et parfois son passage au cinéma (quel piètre chasseur de vampire tout de même! Mais film sauvé grâce à lui!) l’aide beaucoup (même si 90% des fans de la série le regrettent tout de même). Pour la jeune Billie Piper les choses semblaient être un peu plus complexes à aborder mais c’est avec un certain doigté qu’elle a su flairer une bonne série, une bonne idée et surtout comment frapper fort !!

Car oui dans cette série on parle de sexe à tous les épisodes, de façon épistolaire comme un journal quotidien. Il y en a pour tous les goûts: du sexe drôle, du vicieux, du violent, du bizarre ! Évidemment on y voit de temps en temps un peu de chair même si le 18+ de la jaquette me semble un peu exagéré. Rien de trash à la Spartacus, c’est plus réaliste.

Car oui attention ! Ici le sujet « sexe » est bien traité ! Pas ou peu de clichés, maitrise du sujet etc. Le thème y est traité avec soin et discernement, ni trop trash ni pas assez, ni cliché, ni coincé. Je ne suis pas certain (même si je ne suis pas un grand expert en la matière!) que toutes les séries traitant du sexe puissent en dire autant. Il ne s’agit pas non plus d’une chronique à « intrigues » façon « Maison Close », il s’agit également d’une comédie à l’humeur décalé, souvent amené d’ailleurs par les demandes excentriques des clients. La partie dramatique se joue dans la double vie de l’héroïne, ses réelles relations amoureuses, la jalousie etc, le conflit entre sa vie professionnelle et personnelle tout simplement. Mais encore une fois les péripéties ne sont pas caricaturaux et bien traités ! Ni trop comiques, ni trop tristes, juste au milieu, juste comme pour de vrai ! Le fait que cela soit inspiré d’un livre et d’une histoire vraie aide certainement et nous montre en même temps que les scénaristes ont su retranscrire à l’écran la puissance de réalisme d’un récit littéraire. Au point même de se permettre un caméo dans la propre série puisque à l’instar de l’auteur du livre Hannah l’héroïne va écrire un livre sur sa vie de call-girl (période de la vie de l’auteur peut-être racontée dans le livre mais cela je l’ignore).

La réalisation est bien pensée, les acteurs sont très bons (on a même le droit à une apparition de Matt Smith 11e Docteur de son état mais qu’il ne le savait pas encore), les musiques bien choisies, pas grand chose à dire! Attention cependant !! Au même titre que pour Doctor Who je ne me porte pas garant pour les doublages en français. Prenez garde à ne pas être dégouté d’une bonne série britannique par un doublage la rendant ridicule comme c’est le cas pour Doctor Who par exemple.

La série se dévore à un rythme effréné, les épisodes de 20minutes passant à la vitesse de la lumière et il est aisé de finir une saison dans une après-midi (voire 2 saisons).
Malheureusement comme souvent avec ce genre de format cours (et c’est parfois vrai pour les romans et les films), la fraicheur, le rythme et la qualité apportés en partie par ce choix de durée est à double tranchant et se retourne bien souvent contre son créateur.
Un saison de 8 épisodes de 22 minutes, c’est très très court ! A titre d’exemple l’ensemble de la série (soit 4 saisons) correspond environ en temps à la 1ère saison complète et 3 épisodes de la 2ème saison de Game of Thrones. C’est court… Trop court malheureusement.
Ajoutez à cela une fin en demi teinte au niveau scénaristique et qualitatif et c’est avec amertume que vous achèverez la série malgré sa très grande qualité, ce qui clôt mon article et explique ma note relativement basse par rapport au reste du commentaire plutôt élogieux!
(Et merci à ma chérie pour m’avoir fais découvrir la série moi qui connaissait Billie Piper que dans Doctor Who!)

Note : 15/20

Publicités
commentaires
  1. rp1989 dit :

    J’ai adoré cette série, c’est dans celle-là que j’ai découvert Billie Piper.
    Je ne peux pas ajouter grand chose, tu as tout mis.
    Si ce n’est que son job de prostituée évolue au fil du temps, elle est liée à une agence dans la saison 1, en indépendance dans la saison 2, se retrouve à la tête de l’agence qui l’a employée dans la saison 4.
    C’est une série qu’on peut regarder en couple.

  2. cora85 dit :

    Je n’ai pas accroché plus que ça car le fait que l’héroïne s’adresse à la caméra m’a semblé trop « réaliste » !

    • maedhros909 dit :

      Ces « pauses » qu’elle fait parfois pour s’adresser à la caméra sont là en effet pour accentuer le réalisme et surtout rappeler qu’il s’agit d’un journal intime. Au lieu d’écrire, « vous voyez ? » de façon rhétorique dans son journal et le dit à la caméra (qui ne lui répondra jamais comme un journal intime -que personne ne lit-).

  3. […] Call Girl Billy Piper n’est pas que Rose dans Doctor Who, elle est également Hannah dans Le Journal Intime d’une Call Girl. Cette série traite de sexe avec moins de tabou qu’à l’accoutumé sans être trop cru […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s