Soyez sympas, rembobinez ; de Michel Gondry

Publié: 13 août 2013 par bibliothriller dans Cinéma, Comédie
Tags:,
Suédez les films !

Suédez les films !

Titre original: Be Kind Rewind
Date de sortie: 5 mars 2008 (1h 34min)
Réalisé par: Michel Gondry
Avec: Jack Black, Yasiin Bey, Danny Glover plus
Genre: Comédie
Nationalité: Britannique, américain

Résumé :
(Résumé Allociné)
Un homme dont le cerveau devient magnétique efface involontairement toutes les cassettes du vidéoclub dans lequel l’un de ses amis travaille.

Afin de satisfaire la demande de la plus fidèle cliente du vidéoclub, une femme démente, les deux hommes décident de réaliser eux-même les remakes des films effacés parmi lesquels « SOS Fantômes », « Le Roi Lion » et « Robocop »…

Michel Gondry est sans doute l’un des réalisateurs français avec Jean Pierre Jeunet, des plus inventifs de sa génération.

Avec « Soyez sympas rembobinez », il fait réfléchir sur la notion de cinéma: le film doit-il être forcément d’une heure au minimum par exemple.

Par ses deux personnages , Jack Black en particulier est délirant, peut être même un peu trop, il donne la possibilité à deux personnes non professionnelles de revisiter la culture américaine et de réussir à émouvoir leur public local avec leur propre imaginaire.

« Soyez sympas rembobinez » est drôle, les deux trublions efface des cassettes appartenant à un vieil homme dans un vidéo club de banlieue, parti pour se former à  faire devenir son commerce rentable et moderne.

Ils risquent donc de faire fermer le vidéo-club. Mais en retournant les films tels Ghostbuster, ils réussissent à refaire venir les gens du quartier dans ce vidéo club, au point qu’ils ne viennent que pour voir les versions « suedez » beaucoup plus drôles que les originaux évidemment.

La deuxième partie est basée sur une toute autre intrigue plus émouvante que drôle: le vidéo club va être racheté et tous les habitants du quartier vont se mobiliser pour tourner un vrai film qui leur rapportera de l’argent et sauvera la boutique.

Les points positifs de ce film sont l’originalité du scénario, le talent des acteurs , un autre élément comique : le propriétaire du vidéo club fait croire à son employé et son ami qu’un célèbre musicien de jazz a vécu dans sa banlieue et lui a donné du prestige. C’est pourquoi l’action du film collectif tournera autour de la soi-disant vie de ce musicien. Le bricolage fait pour créer les films est assez bien fait visuellement.

Comme points négatifs, je dirai la prestation de Jack Black surtout au début qui en fait trop dans sa « folie »,  un peu longuet pendant la première demi-heure du film.

Pour résumer, ce film brille par son ingéniosité de scénario et de visuel et l’on rit .

Note : 15/20

Publicités
commentaires
  1. Ondine dit :

    Oui, il semble sortir des sentiers battus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s