Total War: Rome2

Publié: 11 septembre 2013 par maedhros909 dans Gestion, Jeux-Vidéos, STR : Stratégie en temps réel
Tags:, , , , ,
Rome 2 total war cover

* Formez la tortue !! *

 

 

(Résumé Jeuxvideo.com)

Total War : Rome II est un jeu de stratégie disponible sur PC.
Le joueur peut y prendre le contrôle d’un peuple de l’Antiquité et y gérer l’économie de son empire, le recrutement de l’armée, la diplomatie, etc. S’en suivent des batailles en temps réel opposant des milliers d’unités aussi bien navales que terrestres sur un même champ de bataille.

 

 

 

Dans cet article je ne décrirai pas quel genre de jeux sont les Total War car j’ai déjà rédigé un article complet sur le sujet. Je vais par contre reprendre quelques points du dernier opus: Rome2 Total War en le comparant avec ses prédécesseurs. Pour chacune des phases de jeu je vais donner les plus et les moins de Rome2 par rapport à Medieval2, Napoléon ou Shogun2 qui sont les autres opus auquel j’ai joué.

 

Coté Gestion – Campagne
Les plus :
– 300 Tours de campagne pour remplir ses objectifs ultimes !! Enfin le retour des GRANDES campagnes !! Dans Napoléon et dans Shogun2 nous étions systématiquement pressé par le temps et le nombres de tour limité avant d’avoir « échoué » dans vos objectifs, contraignant régulièrement les joueurs à pousser leurs armées en avant au détriment du bon sens et de la stabilité des villes déjà capturées.
– Le système de « Province » comprenant plusieurs colonies dont une fortifiée et qui rapporte plus une fois unifiée, avec la possibilité d’y établir des « édits » rapportant des bonus spéciaux. Déjà légèrement entrevue dans Shogun2 de façon précaire avec des sortes de mini-bâtiments dispersés autour des villes mais sans grande valeur stratégique, le système Provincial semble être vraiment efficace et apporte une réelle valeur stratégique à ses objectifs. Ce système pourrait être appliqué au style Médiéval (Médieval3 aller!) avec comtés, duchés etc. Mais attention à la gestion ville par ville qui disparait (pourquoi?).
– Les objectifs à longs termes plutôt ambitieux et les objectifs chapitrés avec des objectifs secondaires essayant de suivre la réalité historique. Sans avoir une réelle valeur historique ces nombreux objectifs apportent une dynamique de jeu efficace et incite parfois à dévier légèrement de ses objectifs initiaux afin d’avoir une petite récompense. Ici totale nouveauté et qui est plutôt attrayante.
– Le système de ressources et de commerce moins compliqué que dans les autres (il fallait placer un agent « marchand » sur une ressource dans Medieval2 pour l’obtenir et dans Shogun nos routes commerciales étaient systématiquement piller par des bateaux!).
– Le système de « Tradition » des armées et « d’Entourages » des généraux et agents apportant des bonus selon l’âge de l’armée et l’expérience des leaders. Il commençait à apparaitre lui aussi gauchement dans Shogun2 mais est ici bien exploité.

* Rome ! *

* Rome ! *

Les moins:
– Petit bémol de la campagne de Rome2 par rapport à Medieval2 surtout (les autres n’assurent pas trop non plus pour cela), l’absence d’évènements historiques dans les campagnes. Medieval2 était rythmé par les croisades, les pestes, l’invasion mongole, la découverte du nouveau monde, le développement des canons etc. Pleins d’évènements historiques qui arrivaient forcément dans la campagne quelque soit la faction jouée et qui donnait un réelle cachet historique et une certaine dynamique. Mieux, dans Medieval 2 Kingdoms ce système était poussé à l’extrême avec les campagnes « régionales » et l’arrivée de personnages historiques (comme Harald le Sévère ou  William Wallace pour la campagne Britania). Cela aurait été intéressant de voir arriver Hannibal, Pompée ou Cléopâtre etc sur la carte avec de grandes armées et se comportant de façon « historique » (Hannibal attaquant Rome par les Alpes par exemple) obligeant les joueurs à s’adapter à cet évènement.
– L’IA des factions ne possédant plus qu’une colonie est très pénible. Les bougres restent dans leur ville avec 3armées et 2flottes, ne bougent plus, ne servent à rien (en tant qu’alliés ou en tant qu’ennemis) et sont du même coup très pénible à capturer.
– Le nombre d’agent recrutable est un peu faible vu la taille de la carte.
– Le passage de tour un peu long (voire très long dans les 50-75 premiers tours de jeu).
– L’absence de petits films pour les actions des agents, c’est bien dommage elles ont toujours été drôles et bien faites que se soit dans Médieval2 (les meilleurs!) ou dans Shogun2.
– Pas de recrutement sans ajout de général, ce qui rend l’acheminement de certaines unités rares ou armes de sièges aux armées qui en ont besoin très compliqués.
– Gestion provinciale compliquée, la gestion par ville pour les impôts entre autre me semble indispensable. Peut-être faut-il une gestion par ville et une gestion par province différente pour certaines choses (comme dans le monde réel quoi) parce que là des fois c’est vraiment pénible.

 

* This is Sparta ! *

* This is Sparta ! *

Coté Batailles
Les plus:
– La ligne de vue ! Enfin ! Ne pas voir un ennemi caché derrière montagne ou dans une forêt change enfin réellement les batailles ! Entre autres:
*Plus possible de tirer par dessus une colline sur un ennemi qu’on a pas encore en face.
*Et possible de faire déplacer une armée en forêt ou derrière une crête sans se faire roder au premier pas !
– Beaucoup de compétences et options de combat pour les unités elles-même créant de la diversité parmi les unités qui ne ressemblent plus toutes comme dans Shogun2.
– Les options défensives déblocables (boules de feu et barricades !)
– Le système de Point de Victoire à capturer en siège.
– Les batailles navales sont enfin accessibles !
– Les batailles navales et terrestres en même temps !
– La vue tactique et la vue caméra !

Les moins:
– Les points de victoire en plaine sont pénibles voire idiots ! Autant dans un siège c’est parfait, autant dans une vallée c’est pas top de devoir rester planté au milieu d’un champs pour défendre le point alors que à 100mètres il y a une forêt ou une colline pour se défendre ! Si encore ils étaient bien placés mais non. Stupide !
– Généraux plus utiles que dans Shogun mais moins que dans Medieval2.
– Rien d’autre.

 

Coté Batailles Historiques
Les plus:
– Elles sont bien dures comme dans Médiéval2 (mais pas comme dans Shogun2 ou pire Napoléon).

Les moins:
– Pas assez nombreuses (dlc?)
– Un peu moins immersive que dans Médiéval2 ou Napoléon mais plus que dans Shogun2.

 

* A genoux devant l'Empire ! *

* A genoux devant l’Empire ! *

En conclusion Rome2 est pour moi le meilleurs opus de la série depuis la sortie de l’extension de Médiéval2 !
Empire, Napoléon et Shogun2 avait chacun leurs avantages et leurs inconvénients mais Rome2 donne le sentiment d’être mieux « finie », de faire la somme de toutes les qualités de ces trois là sans en avoir tous les défauts.
Malgré tout les campagnes n’arrivent pas au niveau de celles de Médiéval2 dans la dynamique historique et les quelques gros problèmes dans la gestion provinciale, le recrutement des troupes, l’IA casanière des petites factions par exemple rajoute du « pénible » au jeu. Coté batailles pas grand chose à dire, les améliorations sont à la fois réelles et efficaces sans changer radicalement l’efficacité du style STR des Total War.
Note : 16/20

Advertisements
commentaires
  1. rp1989 dit :

    Une présentation du jeu intéressante. C’est sans doute agréable de se replonger dans cette période historique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s