Charly 9, de Jean Teulé

Publié: 25 septembre 2013 par maedhros909 dans Autre, Littérature
Tags:, , ,
Charly 9 jean teulé

Une couverture prometteuse !

 

 

Charles IX fut de tous nos rois de France l’un des plus calamiteux.
A 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint Barthélemy qui épouvanta l’Europe entière. Abasourdi par l’énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses.
Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous.
Pourtant, il avait un bon fond.

 

 

Je découvre aujourd’hui un nouvel auteur dont j’ai souvent entendu parlé et dont j’ai même déjà vu une adaptation au cinéma (le mitigé « Magasin des suicides » de Patrice Leconte). Et quoi de mieux pour moi que de commencer avec un peu d’Histoire et la vie d’un roi de France quelque peu méconnu et calamiteux. Et quel bel ouvrage et ô combien difficile à commenter malgré sa petite taille.

En premier lieu, le livre est facile à lire, intense et captivant, le style littéraire est grandiose, dynamique et très efficace. Il nous tient en haleine qu’on l’aime ou non.
Roman à la fois drôle et tragique, des gros doutes s’installent pourtant rapidement sur la véracité historique, peut-être occultée et déformée par le pouvoir des mots et du style d’écriture très moderne de l’auteur. Des caricatures un peu trop poussées des probables vérités historiques renforcent certainement également cette sensation.

Ensuite, le roman est informatif et instructeur sur Charles IX mais pas assez détaillé, voire pauvre dans sa globalité. Trop peu d’informations sur le reste de sa famille, sa vie, le reste des actes etc. (outre sa non-volonté de régner, sa folie et le massacre). L’Histoire avec un grand H est rapidement expédiée au profit de la narration romanesque, fleurie et moderne de la déchéance et de la folie de ce roi, certes captivante mais qui fait perdre au livre beaucoup en fond alors que l’auteur aurait pu combiner les deux.
Le lecteur est captif en le voyant citer des grands noms connus mais on n’en sait pas beaucoup plus, ni exactement qui ils sont (à moins de le savoir d’avant ou de chercher à coté), pourquoi ils parlent avec le roi ou pourquoi sont-ils tués pendant la Saint Barthélemy. De la même façon, le contexte géopolitique secoué par ces guerres de religions parcourant l’Europe dans lequel se déroule le récit est lui aussi passionnant (et/ou captivant et/ou effrayant) mais n’est pas réellement expliqué, pas même dans une préface qui aurait pu, par exemple, rapidement exposer la chose. Ce défaut est vraiment le gros point noir du livre !
J’ai pour ma part plutôt l’habitude de lire des livres longs, parfois difficiles stylistiquement et très détaillés aussi suis-je subjectif ; mais, à mes yeux, une histoire si captivante, si émouvante et si troublante et aussi pauvrement narrée est pour moi un gâchis. Un ouvrage plus long, plus complet et plus précis qui aurait été écris avec un tel style fluide, étonnant, moderne, parfait pour faire passer un grand nombre d’informations par sa finesse, aurait été un chef d’œuvre. Ici on a un bon livre mais qui peut laisser un terrible sentiment d’inachevé, de vide, qui va irrémédiablement se conclure par 2h de recherche au rayon histoire d’une bibliothèque ou sur wikipédia post-lecture car Teulé fait passer énormément de sentiments dans le récit auxquels le lecteur est exposé mais ne lui donne au final que peu d’informations.
Autre possibilité ; peut-être était-ce son but ? Intriguer le lecteur sur Charles IX par un style moderne et une histoire extrêmement romancée pour l’encourager à aller de lui-même recueillir l’histoire des grands noms cités, les informations sur l’époque etc. Dans ce cas-ci alors je m’incline car l’effet sera surement valable pour beaucoup, même les moins enclin à aimer l’histoire, tant son style encore une fois captive et émeut le lecteur. Je lui met dans ce cas pas 14/20 mais 17/20 car j’ai eu envie de faire (et je l’ais fait par la suite) des recherches complémentaires également.
Malgré tout, l’auteur nous délivre tout de même quelques anecdotes historiques sympathiques comme l’origine du poisson d’avril ou le muguet au 1er mai par exemple ce qui comble un peu cette sensation de manque quelques temps pendant la lecture. Un épilogue sur l’entourage royale et ce qui leur arrive après la mort de CharlesIX est aussi présent.

En bref un livre en demi-teinte. A la fois brillant par son style fluide, moderne et efficace et à la fois relativement pauvre en contenu et qui laisse sur sa faim quant à l’histoire de ce roi, de son époque et de ses contemporains pourtant cités mais ni exploités ni détaillés. Néanmoins l’ouvrage est suffisamment efficace pour qu’il donne immédiatement envie de lire d’autres livres de l’auteur (que je découvre ici grâce à ma chère et tendre) tant son style impressionne. De plus il peut également intriguer le lecteur sur le passé, l’Histoire et l’amener de manière presque « pédagogique » à réaliser ses propres recherches sur le sujet et les thèmes qui seraient juste abordés dans l’ouvrage ce qui est volontairement ou non probablement une bonne chose.
Note : 14/20

Publicités
commentaires
  1. rp1989 dit :

    Bien compris. Un livre intéressant mais nécessite de faire des recherches historiques supplémentaires. Les auteurs peuvent nous faire aimer une période historique par leur fiction et c’est ça qui est vraiment bien!

  2. nelcie dit :

    Je suis assez d’accord avec ta critique. J’ai également été gênée par le style de narration.

    • maedhros909 dit :

      C’est vrai que le style est étrange même si c’est pas ce qui m’a choqué en premier (c’était l’absence de détails plutôt). Je suis d’accord avec ta critique également 😉 (ce qui semble logique!) et aussi avec ton commentaire sur Malzieu (j’ai lu les autres, c’était de loin le moins bon pour moi celui-ci, si tu as pas encore lu je te les conseille).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s