Quelques TOP 5 (2): par Maedhros909 en deuxième partie

Publié: 1 novembre 2013 par maedhros909 dans Autre, Autre, Cinéma, Littérature
Tags:, , , , ,
*Vue d'artiste d'Arya Stark légèrement vieillie*

*Vue d’artiste d’Arya Stark légèrement vieillie*

 

TOP 5 de livres,
TOP 5 de films,
TOP 5 de personnages masculins et
TOP 5 de personnages féminins de films/livres
Par Bibliothriller puis par Maedhros909.

Par Maedhros909 dans cet article
(Que cela fut long et difficile de choisir… Que de films oubliés qui auraient changé tout le classement. Que de « classiques » cités et de choix difficiles que j’ai du prendre pour trancher entre des dizaines de films et de romans que j’aime, ne me fiant souvent qu’au nombre de relecture ou revisionnage. Enfin bref pas simple!)

 

TOP 5 de livres:

5- Légende, de David Gemmell.
La merveilleuse histoire d’une et d’une seule bataille avec un des plus charismatiques héros, Druss!  Un livre énergétique et épique qui a propulsé son auteur dès sa sortie.

4- Le Le Trône de Fer (Intégrale t.3), de GRR Martin.
Œuvrede fantasy hors norme et magistrale, mêlant à la fantasy « classique » des intrigues de cour, des conspirations et des trahisons. En plus d’être bien écris, très détaillé (surtout dans la généalogie des maisons) et incontestablement addictif, le trône de fer et son auteur se permettent de narguer le lecteur classique de fantasy habitué aux héros invincibles et victorieux en ramenant bien souvent ses personnages au rang de simple mortels !

3- Running Man, de Stephen King.
Un récit d’anticipation aussi troublant qu’époustouflant (bien loin de l’honteuse adaptation ciné avec monsieur muscle californien) qui laissera au lecteur un sentiment amère et aigre. Car King non content d’avoir entrevue à l’extrême une partie du système médiatique moderne dans les années 80, fait écho à toutes les dérives du monde actuel, tant et si bien que l’anticipation semble toujours à un petit pas de nous sans pour autant l’être réellement. De plus le rythme effréné du livre oblige presque à ne jamais le refermer.

2- Le Silmarillion, de JRR Tolkien.
Je ne vais pas m’étendre trop car j’en ai déjà parlé ici. Il correspond à une « mythologie » fictive dans l’univers de Tolkien et du Seigneur des Anneaux comme nous avons nous les mythologies grecques, égyptiennes ou scandinaves.

1- Le Retour du Roi, de JRR Tolkien.
Idem j’ai déjà parlé du Seigneur des Anneaux, je dirai donc juste que ce troisième volume est très abouti, tellement passionnant et parfait dans son rythme.

*Une représentation du duel entre le Valar Morgoth et le Noldor Fingolfin*

*Une représentation du duel entre le Valar Morgoth et le Noldor Fingolfin*

 

TOP 5 de films:

5- The Dark Knight, de Christopher Nolan
Christopher Nolan a su moderniser « l’esprit du chevalier noir » bien plus que tout autre et a redorer le blason d’un Super-Héros anéanti par un « Batman et Robin » au plus profond de la médiocrité. Il s’est en grande partie inspiré des comic books les plus récents et les plus sombre dont ceux du célèbre Frank Miller. Dans sa trilogie, par le jeu de Heath Ledger dans le rôle du Joker entre autre, The Dark Knight est clairement le meilleur et un film parfait!

4- L’Empire contre Attaque, de Irwin Kershner
Pour sa réalisation supérieure à celle de Lucas dans le Nouvel Espoir, son rythme atypique et effréné, ses batailles mémorables, ses nombreuses scènes cultes et sa fin tragique, L’Empire contre Attaque reste à juste titre pour beaucoup de fans le meilleur des Star Wars.

3- Léon, de Luc Besson
Le film Léon de Luc Besson pourrait paraitre beaucoup moins abordable que le Cinquième Élément ou même Jeanne d’Arc dans son intrigue glauque à souhait. Pourtant c’est une histoire humaine que raconte Besson et les fabuleux acteurs qui l’entourent, celle d’un tueur à gage qui se prend d’amour pour une petite orpheline avide de vengeance.

2- Braveheart, de Mel Gibson
Très contesté pour le coté gore, violent et légèrement politiquement incorrect de certains de ses films (Apocalypto et La Passion du Christ) Mel Gibson en plus d’être un très bon acteur (Mad Max, l’Arme Fatale, The Patriot ou encore Signes) est aussi un réalisateur doué. Braveheart est l’histoire riche, émouvante et tumultueuse de l’écossais William Wallace au XIIIe siècle et de sa révolte contre l’occupant Anglais pour venger la mort de sa femme.

1- Le Retour du Roi, de Peter Jackson
De très loin à mes yeux le meilleur des trois films de la trilogie (devant la Communauté elle même devant les Deux Tours) le troisième opus malgré sa longueur quasi-scandaleuse et un chef d’œuvre visuel et scénaristique (contrairement à Bilbon partie1) et rafle onze oscars en 2004. Peter Jackson devient une légende pour avoir réussi à adapter avec brio une œuvre très longtemps jugé comme inadaptable.

*Affiche de l'Empire Contre Attaque*

*Affiche de l’Empire Contre Attaque*

 

TOP 5 de personnages masculins dans les films:

5- David dans A.I., de Steven Spielberg
David c’est ce petit méca optimiste et rêveur qui, bercé par l’histoire de Pinocchio, souhaite lui aussi retrouver la fée bleue et devenir un vrai petit garçon dans un monde futuriste qui ne l’accepte pas. Remarque Haley Osment dans ce film après son apparition précédente dans Sixième Sens.

4- Doc’ dans Retour vers le futur, Robert Zemeckis
Le Docteur Emmett Brown est un scientifique reclus de génie qui vit en marge de la société. Il est sur le point de finir l’invention de sa vie une Delorean devenue mythique capable de voyager dans le temps. Avec son ami Marthy il part pour un voyage temporel qui ne laissera personne de marbre. Joué à merveille par le grand Christopher Llyod (aussi dans La famille Adams ; Vol au dessus d’un nid de coucou).

3- V dans V pour Vendetta, de James McTeigne
V est un personnage atypique, à la fois cultivé et violent, vengeur et juste, anarchiste et révolutionnaire. Accompagné de longues tirades et d’une myriade de citations célèbre l’acteur Hugo Weaving (bien que l’on ne le voit jamais) lui rend parfaitement hommage accompagné de Natalie Portman comme partenaire de choix.

2- Rorschach dans Watchmen, de Zack Snyder
Une chose est sure Rorschach est un anti-héros assumé. Maniaque, paranoïaque et psychopathe en puissance, il est pourtant le seul à être dans le vrai quant il s’agit de déjouer un complot mondial et à enquêter auprès du reste de son équipe de « super » héros. Joué par Jackie Earle Haley il tire son nom d’un psychiatre qui donna son nom à un test étrange à base de tâche (comme son masque).

1- Dark Vador dans Star Wars
Sans trop chercher ailleurs dans ma mémoire ciné et avec une certaine logique se trouve en pole position LE méchant classique de l’histoire du cinéma. Doublement interprété par David Prowse et James Earl Jones pour la voix il est devenu dans l’inconscient globale la figure emblématique du méchant manichéen.

*Bouh !*

*Bouh !*

 

TOP 5 de personnages féminins dans les films:

5- Ellen Ripley dans la saga Alien.
Ellen Ripley incarnée par Sigourney Weaver a démocratisé la femme forte et la combattante des Aliens. D’un personnage « simple » pour Ridley Scott elle devient par la suite un personnage ambiguë pour Jeunet.

4- Hit Girl dans KickAss.
Kick-Ass est un film (et un comic books) de « super »-héros atypique et sans réels super-pouvoirs. Alors que Kick-Ass est un vrai looser, Hit-girl entrainée au biberon par son père pour être une guerrière est elle rapide, précise et sans pitié. Elle est jouée avec talent par la toute jeune Chloë Moretz.

3- Mathilda dans Léon, de Luc Besson
Véritable oeuvre d’art à mes yeux déjà cité plus haut, réunissant Jean Reno, Gary Oldman et Natalie Portman. C’est cette dernière qui joue le personnage de Mathilda, petite fille perdue et avide de vengeance qui va tomber « amoureuse » de son nouveau protecteur, le tueur à gage Léon. C’est le premier grand rôle de Natalie Portman qui deviendra ce que l’on sait aujourd’hui après entre autre Mars Attacks et StarWars.

2- Claudia dans Entretien avec un vampire, de Neil Jordan
Une nouvelle fois, un premier grand rôle pour une petite fille qui n’est autre que Kirsten Dunst. Claudia est une petite fille qui, malade, est transformé en vampire. Malheureusement elle finira par ne plus supporter son apparence, à bien du mal à gérer ses pulsions vampiriques et sera source de conflit et de désaccord entre les deux personnages principaux Lestat et Louis.

1- Ofelia dans le Labyrinthe de Pan, de Guillermo del Toro.
Interprétée par l’inconnue Ivana Baquero (qui n’a pas fait grand chose depuis d’ailleurs), j’ai choisi ce personnage car il se retrouve très artistement à la frontière entre deux mondes, celui de la réalité et celui du conte.

*Film Léon*

*Vue d’artiste d’une scène du film*

 

TOP 5 de personnages masculins dans les livres:

5- Drizzt Do’Urden dans La Légende de Drizzt, de RA Salvatore.
Drizzt est un elfe noir bien singulier dans sa société sanglante et matriarcale et finit par sortir des souterrains où il a toujours vécu pour explorer le monde même si celui-ci le déteste déjà comme tous ses congénères.

4- Druss dans Légende, de David Gemmell.
Druss la Légende est l’incarnation même du héros, sa vie est un conte pour enfant, sa force légendaire et sa hache double fait frémir tout guerrier. Quand la forteresse de Dros Delnoch est assiégée par la plus vaste armée que le monde est connu c’est le vieux Druss qui revient de sa retraite pour mener les troupes dans la bataille qui s’annonce comme la plus grande que le monde ait connu.

3- Aragorn dans Le Seigneur des Anneaux, de JRR Tolkien.
Aragorn est le descendant des antiques rois humains du Gondor et un rôdeur des Dunedains. Lui et la princesse des elfes Arwen sont amoureux mais leur idylle est impossible. Pendant les évènements de la Guerre de l’Anneau, il rencontrera ses amis et le reste de la Communauté ainsi que son destin et le trône de Minas Tirith.

2- Tyrion dans Le Trône de Fer, de GRR Martin.
Tyrion est le fils cadet de Tywin Lannister et membre de l’une des plus grandes familles de Westeros. Il est intelligent, sournois, stratège et manipulateur mais également plus clément et juste que beaucoup de ses contemporains. Mais plus que tout Tyrion est un nain ce qui ne lui facilite pas souvent la vie.

1- Roland Deschain de Gilead, dans la Tour Sombre de Stephen King.
Roland Deschain de Gilead dit Le Pistolero. Il est l’incarnation vivant du héros solitaire et dont la quête semble impossible. Plus doué avec ses colts qu’avec les autres êtres humains, Roland poursuit sans relâche l’ombre et sa quête de la Tour Sombre. Son aventure le mènera dans bien des époques et des lieux insolites pour un destin et dans une quête qu’il n’aurait pas pu imaginer.

*Le pistolero!*

*Le pistolero!*

 

TOP 5 de personnages féminins dans les livres:

5- Arwen Undómiel dans Le Seigneur des Anneaux, de JRR Tolkien.
Promise au Seigneur Aragorn promis à un grand destin, Arwen est une elfe et doit choisir entre l’amour de sa vie et son immortalité naturelle tout en prenant part à la guerre contre Sauron le Seigneur des Ténèbres.

4- Cara dans L’épée de Vérité de Terry Goodkind.
Cara est une Mord-Sith au service du seigneur Darken Rahl mais après avoir torturé le sourcier de vérité Richard Cypher elle finit par devenir sa plus fidèle garde du corps à sa façon.

3- La reine Ehlana dans La Pierre Sacrée Perdue, de David Eddings.
A la fois reine et protectrice de son royaume elle est également sous la tutelle de son fidèle protecteur (puis amant) et enfin devient elle même une guerrière et une femme forte. Une des évolutions de personnage féminin qui m’a le plus marqué et un des rôles les mieux traités dans une saga de Fantasy.

2- Arya Stark / Daenerys dans Le Trône de Fer, de GRR Martin.
Arya et Daenerys sont à mes yeux les deux personnages féminin les plus fort de la saga ! La première ne rêve que de venger la mort de son père, la seconde de reconquérir son trône et son continent d’origine. Dans les deux cas, ces personnages gagnent en expérience et en puissance tout au long de la série dans un crescendo impressionnant et figurent elles aussi parmi les personnages les mieux travaillés que je connaisse.

1- Mara Jade Skywalker, dans La Croisade Noire du Jedi Fou de Timothy Zahn.
Il s’agit là d’un choix discutable et que j’ai hésité à prendre. Mara Jade est au début de la trilogie de livres un agent de l’Empire Galactique ex tueuse à gage de l’Empereur. Luke Skywalker finira par la faire revenir dans la lumière. Le personnage en lui même est déjà bien torturé mais c’est sa relation d’abord ambiguë puis amoureuse qu’elle entretient avec le mythique Luke Skywalker qui font de Mara un personnage étrangement secondaire mais capitale. De plus livres et jeux vidéos n’ont de cesse pendant quelques années de la citer, de la faire apparaître et de la rendre jouable faisant d’elle un clé de voûte du mythe alors qu’il n’en n’est rien au départ. A n’en pas douter que sa mort de la main de son neveu dans les plus récents des livres StarWars aura perturbé plus d’un fan.

*Mara Jade revient du côté clair de la force*

*Mara Jade revient du côté clair de la force*

commentaires
  1. Fánaríë dit :

    Je ne suis pas d’accord sur tous les choix, mais y a du très bon quand même

  2. […] Un rapide saut chez Maehdros […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s