Warhammer 40.000: Déluge d’acier, de Graham McNeill

Publié: 14 mars 2014 par maedhros909 dans Littérature, Science-Fiction
Tags:, , ,

Deluge d'acier graham mcneill

 

Dans un futur lointain, l’Humanité mène un combat constant pour sa survie dans un univers sombre et hostile.

Sur Hydra Cordatus, la vie est devenue un enfer depuis qu’une imposante force d’Iron Warriors a pris d’assaut la planète et assiégé la puissante citadelle qui s’y trouve.

Mais quel est le précieux butin qu’elle recèle, qui vaille un tel tribut de sang et de destruction ? Et combien de temps les défenseurs pourront-ils tenir face aux terrifiants Space Marines du Chaos ?

 

 

Kabbouuum !
En voilà un bien beau livre sur l’univers de Warhammer 40 000, je vais cependant faire deux premiers points de commentaire immédiatement !
Tout d’abord ce livre est centré sur les « méchants » de l’univers de Warhammer 40 000 (bien que l’univers ne soit pas manichéen) mais pas que, il y a également les « gentils » qui se défendent !
Ensuite ce livre relate un succession de combats, d’attaques, contre-attaques et stratagèmes sur 400 pages… Il faut aimer ça sous peine bien sur de s’ennuyer ferme ! D’autant plus que ces combats et attaques sont particulièrement sanglants (tripes, hémoglobine, décapitations et autre sont au programme!) et dévastateurs ce qui ne plaira pas à tous, loin de là. De plus bien que cela soit tout à fait compréhensible sans le reste de l’histoire de Warhammer 40 000, il sera tout de même préférable d’avoir une petite idée de ce qui s’est passé avant le livre au travers de la galaxie (qui saura qui est Le Fléau sinon?).
En bref un livre plutôt pour les amateurs d’action brutale, pour les connaisseurs (et plutôt les hommes?).

Venons-en à la suite du commentaire.
Graham McNeil est un des auteurs les plus prolifiques de l’univers de Warhammer 40 000 et la défunte Black Library. Il a écrit des ouvrages sur les Ultramarines, dans la Saga l’Hérésie d’Horus, il a écrit dans les Codex du jeu de figurines éponyme, certains livres dans l’univers de Warhammer (pas 40 000) et même récemment un livre Starcraft !
Cela se comprend très facilement ! Son style est simple et limpide, il se lit très vite malgré pourtant une certaine dose de descriptions, en particulier pendant les combats. L’action est omniprésente et il est difficile de refermer le livre.
Petit point coinçant, mon édition étant imprimé à Londres il y a quelques petites coquilles de traduction.

L’histoire à présent !
Histoire classique de l’univers de Warhammer 40 000 concernant une attaque des forces du Chaos. Ici c’est les Space Marines du Chaos des Iron Warriors s’en prennent à cette forteresse sans raison apparente en début de livre. Il existe néanmoins quelques petites touches d’originalités qui rajoutent un intérêt à cet ouvrage.
– D’abord le livre se tourne à moitié, voire plus, sur les « méchants », les Iron Warriors, leur façon de voir les choses, leur brutalité, leur cruauté et leur façon de combattre. Même pour un univers non manichéen comme celui de W40k il est tout de même pas fréquent de voir un ouvrage sur le Chaos, ou même le récit d’une bataille des deux points de vue.
– Deuxième gros point fort du livre: le rapport à Vauban. Coup de chance, j’ai vu récemment un documentaire sur Arte concernant cet illustre ingénieur de guerre et j’ai pu ainsi me rendre compte parfaitement du lien entre notre Histoire et le récit de McNeill. L’auteur s’est fortement documenté sur comment défendre une citadelle au milieu du 18e siècle et comment la prendre d’assaut, en particulier selon les théories de Vauban. Du reste un des personnages s’appelle Vauban c’est pour dire! Cet aspect « stratégique » au travers de la brutalité des combats est très appréciable. Cette utilisation des stratégies de guerre et de sièges de cette époque renforce également le côté « savoir perdu » et « rétro-futuriste » de l’univers de Warhammer 40 000 et colle parfaitement au reste (comme les vaisseaux spatiaux de conception « gothique »).
– Enfin les personnages sont bien développés et bien construits dans l’ensemble. En outre la fin du livre est plutôt originale et surprend dans un univers où, malgré tout, les gentils Space Marines gagnent souvent dans les médias modernes (Jeux Vidéos, films d’animations et livres).

En conclusion: un bien beau livre! Bien écrit, très actif, très efficace. Il se permet de faire le lien entre l’univers « Futuriste-Gothique » de Warhammer 40 000 et les stratégies militaire de Vauban datant du 18e siècle. Son principal défaut vient du fait que les descriptions restent très brutales, très sanglantes et ne plairont clairement pas à tout le monde ; mais bon c’est Warhammer 40000 c’est aussi une force que l’univers gore à souhait soit respecté!
Bien qu’il ne soit pas le meilleur que j’ai lu dans la gamme de livre Warhammer 40000, je le recommande chaudement à tous les amateurs de batailles futuristes, d’action furieuse, et bien sur aux amateurs de W40k et de Space Marines du Chaos !
Note: 15,5/20

Advertisements
commentaires
  1. rp1989 dit :

    La façon dont tu en parles me donne presque envie (et pourtant dieu sait que je ne suis pas fan de scènes de combat, ça m’ennuie). Mais que ce soit pour les deux points de vue ou les stratégies du 18e, ça a l’air de creuser un peu plus que des scènes de bataille 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s