Batman (2): La Nuit des Hiboux, de Scott Snyder et Greg Capullo

Publié: 18 mars 2014 par maedhros909 dans Comics et Romans Graphiques, Littérature
Tags:, , , , , , ,

La nuit des hiboux Batman Snyder Capullo

 

Scénario: Scott Snyder
Dessinateur: Greg Capullo

La Cour des Hiboux prend son envol, et la nuit à venir pourrait bien signer la mort de Gotham City elle-même.

Lancés depuis les hauteurs de la ville, les Ergots, émissaires assassins de la Cour, ont pour mission de mettre à mort les personnalités les plus progressistes de la cité, laissant à leurs maîtres le champ libre pour étendre leur emprise.

Les prochains noms sur leur liste ? Lincoln March et Bruce Wayne…

 

Deuxième volume concernant les Hiboux de Batman!
En premier lieu, une excellente première partie d’ouvrage avec de magnifiques rebondissements et révélations dans le deuxième tiers qui parachèvent en beauté la première rencontre de Batman avec la Cour des Hiboux (je crois?).

A n’en pas douter qu’ils reviendront un jour ou l’autre comme tout bons ennemis de Comics qui se respectent mais une fin aussi abrupte et en demi-teinte laisse tout de même forcément un peu perplexe pour un support littéraire. Certainement n’ai-je pas l’habitude des Comics, je préfère quand les histoires ont une « fin » plutôt qu’une « pause » alors que l’on ignore encore beaucoup beaucoup de choses aux sujets des Hiboux.

Ce sentiment de frustration est renforcé par le troisième tiers avec un peu trop de flashbacks à mon goût, s’éloignant de plus en plus des Hiboux pour s’engager dans de futurs thèmes. On peut avoir du mal à saisir le sens d’un flashback, d’une histoire (en particulier celle d’Harper Row) bien que je me doute qu’ils introduisent là de futurs personnages qui seront exploités sous une forme ou sous une autre. Ce système est intéressant mais très frustrant. Introduire un personnage par flashback c’est très bien mais l’utiliser que bien des mois et bien des volumes plus tard, c’est déjà plus discutable.
Sans doute l’auteur tente d’illustrer le point de vue de Batman qui, enchainant les Super-Vilains, ne se rend compte que « parfois » des personnages qui émergent autour de lui. Ainsi, pendant que Batman est aux prises avec d’autres problèmes, ces personnages évoluent beaucoup entre-temps et finissent par recroiser bien plus tard la route du Chevalier Noir. Tout ceci explique ces flashbacks lointains et pas encore exploités… Mais ça reste frustrant!

Niveau dessins rien à redire, mention spéciale à la Bat-Armure de Combat! Je n’ai pas eu la même impression concernant la police d’écriture que dans le tome 1, peut-être suis-je habitué maintenant ? ou peut-être cela a t-il été amélioré ? (Cf. article précédent).

En conclusion, une bien bonne suite aux Hiboux et un bien bel ouvrage mais pour lequel le découpage/regroupement des volumes est peut-être moins pertinent que dans le premier tome, avec un suspens decrescendo assez étrange sur la fin.
Note: 16/20

Advertisements
commentaires
  1. rp1989 dit :

    Ton article a pour vertu d’expliquer aussi le fonctionnement des comics, les héros et vilains qui meurent ou disparaissent, reviennent souvent.
    Eh oui le pauvre Batman a tellement de boulot qu’il se débarrasse d’ennemis pour mieux les retrouver lol.

  2. […] de doute dans la relation père/fils. On trouve ensuite un excellent chapitre se passant pendant la nuit des hiboux mais vu du point de vue de Robin (d’ailleurs ils devraient peut-être réunir dans un volume […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s