Warhammer 40.000: Chevaliers Gris, de Ben Counter

Publié: 14 mai 2014 par maedhros909 dans Littérature, Science-Fiction
Tags:, , , ,

chevaliers-gris-ben counterLe Grand Maître Mandulis des Chevaliers Gris livra autrefois bataille sur Khorion IX contre Ghargatuloth, un prince démon, qu’il parvint à bannir et à renvoyer dans le Warp au terme d’un combat qui lui coûta la vie.

Mille ans plus tard, le Justicar Alaric met la main sur Valinov le fugitif ; parmi les artefacts récupérés dans l’antre de l’inquisiteur renégat, un ouvrage sacré annonce la résurrection imminente de Ghargatuloth. À la tête d’un groupe d’élite de Chevaliers Gris, Alaric part démanteler les cultes fanatiques qui pavent la voie au retour de la créature.

Le temps presse et les chasseurs de démons doivent percer le secret qui leur permettra de bannir à nouveau leur ennemi avant que l’univers ne sombre dans la folie et le Chaos.

 

Une nouvelle fois me revoilà plongé dans l’univers sombre,  glauque et violent de Warhammer 40 000.
A n’en pas douter ce tome ne sort pas du lot et ne fait pas dans la dentelle !
On y suit donc une intrigue autour d’une escouade de ces supers soldats, ces chasseurs de démon, l’élite de l’élite de l’élite, la crème de la crème de la crème des combattants de l’Imperium. Comme à chaque fois dans les livres W40k on apprend de très nombreuses choses sur le chapitre/l’ordre etc qui est représenté, ici donc les Chevaliers Gris. Chaque livre en réalité apporte une partie, un fragment de ce que constitue l’univers de la saga, par conséquent on ne s’ennuie que très rarement ! C’est clairement un des plus gros points positifs car chaque ouvrage à son univers, son ambiance propre etc !

Outre donc les informations sur l’Ordo Malleus et sur les Chevaliers Gris, l’histoire pose la question du destin, du libre arbitre et de la foi. Plus que tout autre ennemi de cet univers (et les connaisseurs approuveront sans doute), les Chevaliers Gris affrontent ici une force inéluctable qui contrôle le destin et la connaissance, l’avenir, le passé et le présent et qui tissent ses plans machiavélique sur des millénaires au travers de centaines d’évènements amenant tous à une seule conclusion irrémédiable. Comment donc combattre un ennemi qui contrôle le destin ? Comment ne pas perdre la foi face au désarmement de voir chacun de ses actes prévus et calculés de longue date par son ennemi ? Et surtout comment préserver son libre arbitre et sa volonté si l’ennemi contrôle par définition le « destin »?
Ben Counter a bien choisi l’ennemi des Chevaliers Gris ! Beaucoup d’autres antagonistes disponibles auraient rendus l’intrigue simple, molle et sans doute trop violente, celui-ci est parfait pour tisser une intrigue à la fois profonde et pleine de rebondissements.

Niveau littéraire, comme presque à chaque fois, le livre est de bonne qualité, renforçant une nouvelle fois le sentiment que j’ai que c’est un groupe d’auteurs qui rédigent les livres de la saga, ou du moins qu’ils s’entre-aident fortement.
A noter qu’il y a des passages tout de même assez violents et crus (comme souvent pour la collection) renforçant l’intrigue mais à ne pas forcément placer entre toutes les mains.
Un excellent ouvrage !
Note: 17,5/20

Publicités
commentaires
  1. rp1989 dit :

    Ces livres permettent de pouvoir continuer à être dans l’univers pour les fans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s