Green Arrow T2: La Guerre des Outsiders, de Lemire Jeff et Sorrentino Andrea

Publié: 29 décembre 2014 par maedhros909 dans Comics et Romans Graphiques, Littérature
Tags:, , , , , , ,

Review-VF-Green-Arrow-Tome-2-La-Guerre-des-Outsiders

 

Scénario: Lemire Jeff
Dessins et Couleurs: Sorrentino Andrea

Oliver Queen est désormais au courant du passé de son père et de la destinée qui lui incombe.

Pris dans une guerre entre les différents clans d’Outsiders, il va devoir surmonter sa plus grande crainte : retourner sur l’île qui a tout changé à son existence.

 

 

Et c’est parti pour le deuxième volet des aventures de l’homme à la capuche verte et à l’arc saillant! (ici pour le premier volume).

Côté dessins et mises en page, on reste au top au niveau du Comics moderne reboot New52. Les scènes d’actions sont nombreuses et variées et la façon de les représenter reste toujours très atypique. Les mouvements des flèches, les coups, certains déplacements sont représentés dans chaque vignette par des cases spécifiques à l’action avec leur propre code couleur et mettant en exergue l’action et ses conséquences.
Toujours au top niveau !

Côté scénario et intrigue par contre grosse déception pour moi dans ce deuxième volume.
(Attention Spoiler)

Je dois avouer que toute l’intrigue autour des différents clans des Outsiders (sortes de clans tribaux plus ou moins surnaturels censés régir l’équilibre du monde) m’a profondément ennuyé. Dans le premier volume Arrow avait un ou deux ennemis clairement définis et qui avaient un réel impact sur l’histoire. Le personnage de Komodo était pour ainsi dire pratiquement un némésis à Arrow mais dans le volume 2 il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent… Les enjeux ont été pour un moi un peu flous et j’ai eu du mal à imaginer Arrow en danger ou à voir où allait l’histoire.

Le retour du père d’Oliver, censé être mort mais en fait instigateur de l’emprisonnement de son fils sur l’île (et de sa transformation en Arrow par extension), m’a laissé complètement de marbre. Son implication dans un des clans des Outsiders, son rôle vis à vis de son fils, ses choix moraux etc. Tous ces points m’ont paru un peu superficiels, presque posés pour faire avancer l’histoire et le héros vers autre chose. Mais peut-être le troisième volume sera t’il bien mieux ficelé vu tout ce qui semble se préparer dans le dos de Green Arrow.
En fait, pour la première fois depuis que je lis des Comics j’ai eu la sensation de « clichés » et/ou de « facilités scénaristiques » que l’on attribue généralement aux Comics. En l’occurrence: voir des gens réapparaître comme par magie alors qu’on les pensait morts ou avoir des liens familiaux/amicaux aidant spontanément à l’avancement de l’intrigue comme de grosses ficelles posées en plein milieu des pages du l’ouvrage.

En bref donc un visuel de Comics toujours au top niveau mais une histoire qui s’est perdue entre le 1er et le 2e volume pour finalement exploser en plein vol et laisser le lecteur sur sa faim et dans l’attente d’un 3e volume meilleur que le second.
Mitigé.
Note: 13,5/20

Advertisements
commentaires
  1. […] critiques : Maedhros909 (Lire, voir, jouer, écouter, découvrir) et Yaneck Chareyre (Chroniques de […]

  2. rp1989 dit :

    Comme tu dis, espérons que le troisième soit meilleur. Cela paraît curieux de se dire que le père d’Oliver aurait tout orchestré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s