Batman: Année un, de Miller et Mazzucchelli

Publié: 18 février 2015 par maedhros909 dans Comics et Romans Graphiques, Littérature
Tags:, , , , , , ,

Batman Année un Miller Mazzucchelli


Scénario
: Frank Miller
Dessins et Couleurs: David Mazzucchelli

Enfant, Bruce Wayne a vu ses parents se faire assassiner sous ses yeux.

Après un entraînement intensif, il revient à Gotham City pour mener une guerre sans merci contre le crime… mais sa tâche ne sera pas aisée.

Face à la corruption des autorités de la ville et leurs liens avec la pègre, Bruce, sous le déguisement du vigilant Batman, va forger une alliance avec un policier nouveau venu à Gotham : le lieutenant James Gordon.

 

Après avoir réinventé l’histoire du Chevalier Noir dans The Dark Knight Returns, Frank Miller se pencha sur la genèse du héros, la naissance du mythe, la naissance du Batman.
Cet aspect de la vie de Bruce Wayne sera par la suite largement reprise par le film Batman Begins de Christopher Nolan et même approchée dans le Batman de Tim Burton, en particulier par le point de vue des journalistes qui essayent de savoir s’il existe vraiment ou non.

Passons tout de suite aux dessins. Cette fois-ci Frank Miller ne fit pas les dessins lui-même et collabora avec Mazzucchelli. L’illustration est très réaliste, il va à l’essentiel tout en plaçant de nombreux détails à la fois anodins pour l’histoire et capitaux pour l’immersion. Le dessinateur travaillait visiblement avant pour Dardevil. Ce point a son intérêt car dans ces deux histoires l’importance de l’environnement urbain est capitale et Mazzucchelli sait à la perfection saisir « l’âme » de Gotham City, glauque, sombre et violente tout en dessinant une ville « classique » et réaliste sans extravagance et qui pourrait sans doute rappeler à certains des quartiers  américains qu’ils ont déjà traversés. Les couleurs sont peut-être légèrement moins sombres que lorsque c’est Miller lui même qui dessinait TDKR mais sont tout aussi appréciables.

Frank Miller est fidèle à lui même, le scénario est très inspiré et très original (surtout pour l’époque à laquelle est sortie le Comics). Il nous montre donc comment Bruce crée sa propre légende, pourquoi il le fait, quelles difficultés il rencontre à ses débuts etc. Mais plus encore Miller s’attarde longuement sur Gotham, la ville, ses bas fonds, ses habitants anonymes, ses effets corrupteurs même sur les âmes les plus solides, comme celle de Gordon. Le tout nouveau arrivant, le Lieutenant James Gordon, est d’ailleurs presque aussi important dans le volume (si ce n’est plus) que Batman lui même. On découvre Gotham par ses yeux, ses rouages, sa mafia, sa corruption jusqu’au plus haut niveau, sa violence. Au delà de ça, Miller s’attarde sur les faiblesses de Gordon, comment ses ennemis au seins de la police les utilisent et comment le futur commissaire parvient à s’en sortir. On y voit également le prélude à son entraide avec le Chevalier Noir contre le crime malgré les réticences qu’ont les forces de l’ordre à apprécier le Batman.

En bref un volume culte dans la mythologie de Batman mené de mains de maître par Frank Miller. Inspiré et original tout en restant profondément réaliste, le scénario s’attarde longuement sur la psychologie des personnages. Ce Comics ouvrit la voie à tout un tas d’autres volumes de genèse de super-héros mais ont-ils tous autant à offrir que Bruce, Gotham et Gordon en terme de relation, de complexité et d’action ? Pas sûr.
Indispensable!
Note: 17,5/20

 

Advertisements
commentaires
  1. rp1989 dit :

    Ce comics me plairait bien, j’aime bien l’univers de Batman :).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s