Seconde Fondation, de Isaac Asimov

Publié: 9 avril 2015 par maedhros909 dans Littérature, Science-Fiction
Tags:, , ,

Fondation 3 Asimov

 

(Le Cycle de Fondation – Tome 3)

Conçue par le psychohistorien Hari Seldon pour restreindre l’ère de chaos résultant de la décadence de l’Empire galactique, la Fondation est désormais aux mains du Mulet, un mutant imprévisible capable de manipuler les esprits et d’imposer sa volonté à quiconque.
Avec ses pouvoirs et les immenses ressources que lui procurent la Fondation, il s’est donné pour objectif d’étendre sa domination aux ultimes vestiges de l’Empire défunt.

Mais déjà une nouvelle légende prend forme : il existerait une seconde Fondation, consacrée aux sciences mentales, œuvrant de façon occulte pour garantir l’accomplissement des desseins du légendaire Hari Seldon...

 

Pour la troisième fois à présent s’est clot pour moi un nouveau chapitre de la Saga mythique d’Isaac Asimov: le bien nommé Cycle de Fondation ! Bien que je commence un peu à avoir l’impression de me répéter d’un volume à l’autre je poursuis mes commentaires. Après tout même si certaines choses, en particulier le style d’écriture, ne changent que peu chaque volume apporte cependant son lots de nouveautés, d’originalités et de surprises et c’est ce sur quoi je vais plutôt m’attarder à présent.

On trouve, comme dans les tomes précédents, une scission en milieu d’ouvrage le coupant ainsi en deux arcs narratifs bien distincts. Si cela n’a rien de surprenant par rapport au deux précédents livres c’est dans le choix de ses personnages principaux que Asimov surprend cette fois-ci le lecteur.
Les lieux, éléments et personnages qui étaient clairement cachés dans le second volume, en particulier le Mulet et la Seconde Fondation, apparaissent ici au premier plan de façon plus ou moins directe. Dans la première moitié du livre on découvre le point de vue du Mulet, « méchant » mystérieux et à priori infaillible du livre précédent. On apprend quels sont ses pouvoirs, comment il les contrôle et surtout quels sont ses objectifs, ses craintes, sa façon de penser. C’est assez rare pour être signalé, le Mulet n’a pour autant rien d’un antagoniste cliché et caricatural, malsain par nature. Comme tous les autres personnages d’Asimov il dispose d’une psychologie travaillée et complexe qui le rend à la fois plus « humain » qu’auparavant et plus passionnant. Un sentiment que je n’avais pas vraiment eu avec un méchant du même genre depuis le Grand Amiral Thrawn de Timothy Zahn.
On évolue aussi avec les deux hommes que le Mulet a envoyé en mission pour trouver la Seconde Fondation avec toutes les contradictions qui les oppose. En effet l’un des deux est sous le contrôle mental du Mulet et l’autre non. Asimov en opposant ces deux personnages distille toute la portée psychologique, sociale et technique que pourrait avoir un contrôle mental sur un être humain.. et c’est un vrai régal de réflexion et d’allégories pour les lecteurs assidus.

Après avoir pris le parti de mettre au premier plan un « méchant » puis d’avoir fait une étude de cas sur la manipulation mentale avec deux protagonistes que tout opposent, Asimov change une nouvelle fois de cap dans la seconde moitié du livre et expose au premier plan de l’histoire une.. adolescente! Très intelligente et charismatique certes mais une adolescente quand même! S’il y a bien une chose que je ne m’attendais pas à voir chez Asimov c’est bien que l’un de ses personnages principaux soit une adolescente, avec tout ce que cela suppose comme réflexion sur le sexe, la place des femmes dans le monde et le rapport à son père. Compte tenu du caractère de l’adolescente et de la nature « sérieuse » des réflexions sur le monde de l’auteur, tout cela reste reste très réfléchi, social et analytique. Néanmoins on assiste tout de même parfois, ébahi, à des scènes plus légères, comiques, burlesques, à la limite du « bit-lit » moderne par endroit. Une nouvelle fois l’auteur prend le lecteur complètement au dépourvu.

En plus de ces personnages principaux, on découvre également le point de vue des membres de la Seconde Fondation. Leur opinion quant aux événements en cours et au « Plan Sheldon » s’avère assez divergente de celle des membres de la Première Fondation (et du reste de l’univers) ce qui rend les chapitres les concernant captivants. En effet, ils ont pour mission de vérifier que tout se déroule selon le « Plan » quitte à le modifier, le corriger ou ajouter des équations mathématiques à celles d’origines. Ils ne suivent pas aveuglément le dogme de base mais se chargent de l’améliorer et de le protéger. C’est une logique que j’ai beaucoup apprécié et qui m’a semblé très originale encore une fois par rapport aux ouvrages précédents.

Côté écriture le style ne change guère et reste toujours clair et en très grande partie descriptif. On commence en outre à voir apparaître des démonstrations ou des concepts « scientifiques » plus techniques, plus complexes qui pourraient s’avérer plus lourds et difficiles à lire et comprendre pour un public non averti. Je ne conseillerai moi-même pas de s’arrêter de lire au milieu d’un long discours d’explications sous peine d’en avoir oublier le début à la lecture suivante et d’avoir beaucoup plus de mal à comprendre ce qu’il se passe ou vient de se passer.
Les fins des intrigues sont toujours aussi inattendues, aux rebondissements redoutablement efficaces et marquantes. Ces rebondissements deviennent eux-aussi un peu plus complexes à suivre tant dans leur logique pure qu’au niveau des résolutions qu’ils impliquent. Mais bon cela semble bien normal quand les deux camps jouent à un « jeu d’échecs galactiques » à grand coup de manipulations mentales, psychologiques et sociales, le tout sur fond de guerre spatiale.

Troisième volume et toujours pleins de surprises (et de réflexions!) réservées au lecteurs! Asimov poursuit son cycle et se permet toujours avec excellence de se renouveler. Il complexifie également un peu ses démonstrations tant scientifiques que logiques ou sociologiques ce qui pourrait peut-être perdre certains lecteurs mais qui se justifie par la nature des intrigues et les multiples rebondissements qui accompagnent leurs résolutions.
Toujours génial!
Note: 17,5/20

Publicités
commentaires
  1. rp1989 dit :

    C’est de rare de savoir faire des tomes aussi bon les uns que les autres :).

  2. […] déjà dit dans mon commentaire du volume précédent, contrairement aux tomes 1–2–3 l’intrigue des tomes 4 et 5 reste dans une continuité scénaristique et les personnages […]

  3. […] Autres critiques : Maedhros909 (Lire, voir, jouer, écouter, découvrir) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s