Mad Max: Fury Road, de George Miller

Publié: 8 juillet 2015 par maedhros909 dans Action, Cinéma, Science-Fiction
Tags:, , ,

mad-max-fury-road-filmDate de sortie: 15 Mai 2015
Durée: 2h00
Titre original: Mad Max: Fury Road
Réalisé par: George Miller
Avec: Tom Hardy, Charlize Theron, Zoë Kravitz etc.
Genre: Action, Science fiction
Nationalité: Australien, Américain

Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul.
Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d’un véhicule militaire piloté par l’Imperator Furiosa.
Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s’est fait voler un objet irremplaçable.
Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…

 

Histoire / Scénario / Script :
Les Plus:
– Il semblait déjà évident avec le titre, les affiches et les bandes-annonces que ce nouvel opus / suite / reboot (on en sait rien en fait ! mais j’y reviendrai…) ne nous présenterait pas un univers extrêmement riche, complexe, avec de véritables chronologies d’événements ou des thématiques psycho-sociales recherchées comme le font les autres bons films de SF. Néanmoins les scénaristes ont retranscrit un minimum d’éléments de fond post-apocalyptiques pour que le film tienne la route de ce côté. On y trouve en vrac quelques sous-entendus rapides sur un réchauffement planétaire, des conditions initiales bien claires quant au contrôle de l’eau et du pétrole, différentes tribus avec leurs strates sociales, leurs croyances, leurs façons de s’habiller et/ou de se déplacer etc etc.
Un gros minimum appréciable, surtout pour un film du genre SF post-apocalyptique.

Les Moins:
– L’histoire malgré tout reste et demeure bien trop simple, pour ne pas dire simpliste. Histoire sur post-it: « Dans un dessert post-apocalyptique, une femme haut placée dans une tribu se rebelle et libère les maîtresses du big-boss qui fatalement pas content va la poursuivre pour les récupérer… et Max va les croiser par hasard et les aider… ». Voilà c’est fait!
Même si pour Furiosa et les maîtresses cela tient un peu, le raccordement « ficelle » avec Max est à la limite du grossier. De la même façon l’histoire de Furiosa se clôt de façon plutôt claire alors que tout le film n’est qu’une banale « tranche de vie » pour Max qui retourne volontairement à son point de départ en fin de film et dont on ne sait au final rien… Peut-être le film aurait du s’appeler juste « Fury Road » et introduire le personnage de Max qui aurait été le centre d’un 2e film.. mais j’y reviendrai bien assez longuement!
– Tant sur les raisons réelles de l’apocalypse en elle même que sur les personnages, les situations, les enjeux etc… beaucoup trop de choses sont passés sous silence au profit de l’action brute. Et cela est fort dommage dans un film de SF. Il n’aurait peut-être fallu que quelques minutes de plus au film pour donner plus de sens à son univers, à son contexte, pour présenter mieux ses personnages et pour ne pas faire de la simple suggestion ou de l’exposition grossière.
– Dans la même idée, le passé de Max étant passé sous silence également, nous voilà complètement perdu! Le film fait fatalement suite au 1er opus vu que le personnage est hanté par le décès de sa fille… Mais est-il un préquel aux 2e et 3e films ou une suite? Ou alors encore, un reboot mais après le 1er quand même?
– Les dialogues restent très peu recherchés, à la limite du raisonnable. On y trouve également que peu de « punchlines » en particulier pour ce pauvre Max muet et grognant pendant un bon tiers du film.
J’ajoute de façon purement subjective que les phrases du genre « Il est temps Max » ; « Il n’est pas l’heure Max » et toutes leurs variantes devraient être raillées des scripts futurs en mémoire du désastreux film Max Payne auquel je n’ai pu m’empêcher de penser en rigolant en entendant une phrase proche dans Fury Road.

 

Réalisation / Rendu visuel / Effets spéciaux :
Les Plus:
– Il est parfois de meilleur ton de ne pas trop abuser du fond vert et des effets numériques pour ne pas saturer l’image (hein Jurassic World! Mais j’en parlerai dans son article à lui). Ici justement nous avons justement à faire à une proportion non négligeable de décors réels (australiens pour préciser). Le rendu des images est magnifique et complètement raccord avec l’aspect « post-apocalyptique » crasseux que la licence à toujours eu! Le sable ça s’insinue partout et les Mad Max ne se privent pas de nous le rappeler!
Les effets numériques tout de même présents se mélangent du coup très bien à ces prises de vue à l’aspect grunge et aux véritables accessoires enflammés et explosions elles bien réelles!
– La réalisation des scènes d’action est bien entendu le deuxième gros point fort du film. La caméra est régulièrement sous le bas de caisse ou à des endroits forts improbables. La sensation de vitesse et d’oppression donnée par l’action est omniprésente, les cascades sont absolument incroyables (quoique parfois un poil too much peut-être). Bref, aucun temps mort visuel même si ce rythme d’action soutenu peut déplaire à certains ou lasser au fil du film. Le choix d’ailleurs de ne pas dépasser les 2h est à mon avis très judicieux, il ne faudrait pas risquer l’overdose.
– Le design des véhicules est particulièrement soigné tant par leurs divers fonctionnalités, variantes selon les tribus, que sur un plan purement visuel. On reconnait de suite une voiture d’une tribu par rapport à celle d’une autre tribu ce qui est très appréciable.
– J’apprécie aussi la présence de quelques personnages difformes à la 300 ou Sin City. Ils sont bien travaillés et renforcent l’aspect glauque et grunge donné au film.
– Enfin petit miracle! Une 3D plutôt correcte, ni trop là à en exploser des yeux, ni complètement inutile. Bien joué!

Les Moins:
– Malgré une très bonne réalisation il arrive quand même, en particulier à la fin, que nos yeux fatigués se lassent un peu de ce beau spectacle. D’autant plus que l’action dans le dernier acte en particulier devient par moment un peu brouillonne, bien trop rapide, bien trop d’actions en même temps, bien trop d’explosions.
– Affront! Mais pourquoi détruire la voiture emblématique de Max en 30 secondes ?! Surtout qu’elle était sur les affiches !! C’est mal !!
Et si c’était pour dire les films d’avant c’était « avant » et qu’on est passé à autre chose alors il aurait fallu mieux réfléchir au traitement de la vie de Max, à celui des flashbacks et du rapport de ce film par rapport aux autres plutôt que démolir cette voiture! Et pourquoi faire des clins d’œil incessants aux autres films comme avec la boite à musique?

 

Acteurs / Personnages :
Les Plus:
– Le film peut se vanter d’avoir réussi un petit exploit social en nous présentant un personnage féminin au moins aussi fort et important que son homologue masculin (voire plus .. cf plus bas). C’est très intéressant, bien trouvé et il serait bon que d’autres s’en inspirent et pas simplement pour nous rajouter une Tauriel inutile ou pour faire dans les clichés ! Bon par contre du coup quitte à éviter les clichés il aurait peut-être fallu habiller un poil plus les autres femmes du casting et pas n’en faire que des objets de désir pour le public masculin…
– Dans la même idée le personnage de Furiosa est plutôt convaincant même si l’actrice ne l’est elle pas forcément toujours à 100%.
– Le personnage du méchant WarBoys repenti est peut-être pour moi celui qui est le mieux traité et qui est le plus intéressant. Il est un peu cliché mais son retournement progressif me semble très réaliste, plus par exemple qu’un Anakin passant en 2 minutes du Côté Obscur (et ce même si j’apprécie EpisodeIII).

Les Moins:
– Mon dieu… Que dire sur ce pauvre Max…
Déjà commençons par Tom Hardy. Son interprétation n’est pas spécialement mauvaise en soi car je pense que c’est ce qu’on lui a demandé de jouer et même ce pour quoi il a été choisi!
Messieurs du casting vous vouliez quelqu’un de bourrin et de grognant et vous avez juste regardé Dark Knight Rises pour choisir votre acteur avant de lui demander de grogner? Ou bien pire encore Messieurs les scénaristes vous avez conçu Max en fonction de ce que votre imaginaire laissait entrevoir de Bane (sans le côté réflexion) ?
Quoiqu’il en soit cette version du personnage de Max tant sur l’écriture que sur le jeu d’acteur est ridicule! Quand je pense qu’on entend ouvertement dire que les films de Mel Gibson sont bourrins et sans réflexion, on devrait plutôt réfléchir à l’absence total de profondeur de ce nouveau Max et à quel point Tom Hardy est loooiiiinnn derrière l’interprétation qui nous avait été faite par Mel Gibson dans les autres opus… et ce même si encore une il ne joue pas spécialement « mal ».
– Pour enfoncer le clou.. le personnage de Max est bien trop effacé dans le film par rapport aux autres personnages… Tant est si bien que Max ne semble même pas être le personnage principal d’un film qui porte pourtant son nom. Malheureusement les autres ne sont pas assez importants non plus pour en faire un film à part entière.
– Enfin venons-en à la psychologie du personnage. Pourquoi Max veut vivre seul? Pourquoi a t’il cette façon de pensée si propre aux gentils anti-héros? Je veux dire même le résumé français ci-dessus dit qu’il pense que pour survivre il faut rester seul mais à aucun moment il ne le dit comme cela dans le film et certainement pas quand le personnage est présenté! Je calque à la partie Scénario mais pourquoi ne pas expliquer vite fait le passé de Max (c’est quand même pas compliqué un flashback correct!) plutôt que de référencer le 1er film et rien raconter clairement? Nous avons donc là un personnage principal qui en fait ne l’est pas en terme de temps à l’écran ou même d’importance scénaristique, dont on ne nous apprend rien ni sur son passé, ni sur sa façon de pensée, ni où il en est et où nous on en est… bref un personnage mal conçu.
– Globalement l’ensemble du jeu d’acteur reste moyen, en particulier pour les rôles titres. Peut-être n’est-ce pas non plus la faute des acteurs mais le tout a un aspect très superficiel à la limite du sur-jeu permanent. Cela fait parti du style « grunge » ultra typé à la limite du nanar mais je trouve que c’est bien dommage.
– Pour en finir avec les personnages et conclure en les englobant tous. Je pense que le film a fait une erreur de fond en accordant la même importance à Max, Furiosa et le WarBoyz repenti dont j’ai oublié le nom.
Bien sur dans la forme, ça donne un côté féministe sympathique et novateur mais cela tue aussi toute la logique des personnages, leurs constructions et les informations qu’on nous donne sur eux. Tant est si bien qu’on ne s’attache à aucun d’entre eux et que l’on ne connait aucun d’entre eux. De plus contrairement à certains films « d’équipe » ou de « groupe », comme par exemple Watchmen, qui parviennent à équilibrer les personnages et à la faire ressortir chacun à leur façon, les personnages de Fury Road sont tellement peu construits et différents, avec chacun leur enjeu, leur caractère presque antagoniste qu’ils finissent par « s’annuler » mutuellement à l’écran et par laisser un vide pour le spectateur.

 

Bande Originale / Bruitages :
Il n’y aura que peu à dire.
La Bande Son est absolument géniale!
Elle participe intégralement à la tension du film et se moule aux actions en cours à la perfection.
Chapeau bas!

 

Mad-Max2

Debrief du film:
Malgré mon acharnement sur le traitement du personnage de Max, Monsieur Miller a encore du punch en tout cas ça c’est certain !
Fury Road est un très bon film mais pas sans quelques grosses faiblesses. Du moins n’est-il pas aussi « génial » et « messianique » que ce que l’on peut entendre souvent (et qui fait que je râle beaucoup alors que je l’ai apprécié quand même). Un genre d’avis sans profondeur et sans équivoque souvent présent pour la majeure partie des grosses productions « hype » de ses dernières années, jugées « géniales » avant même leur visionnage et même après à grand coup de « mode » et de « marketing »… Mais je m’égare…
Excellent visuellement et en terme de réalisation, le film se permet en plus de ne pas faire qu’une banale débauche d’effets spéciaux mais d’utiliser de vrais décors, avec de vrais cascades etc.
Néanmoins le scénario simpliste, un rapport aux autres films plus qu’étrange et surtout un traitement des personnages bâclé viennent noircir considérablement le tableau.
La musique est là pour venir combler le tout et participer par sa grande qualité au maintient général de la tension du film.
A voir ! Et à voir pour la suite des aventures du Guerrier de la Route !
Note: 15,25/20

Advertisements
commentaires
  1. Dionysos dit :

    Vu aussi, mais j’ai eu la flemme de faire la critique.
    D’accord sur la majorité, par contre tu es gentil sur la note finale : c’est extrêmement beau et bien foutu comme film, mais qu’est-ce que c’est vide ! ^^ 3 répliques par personnage, un scénario qui tient sur un timbre-poste… comme tu dis, le coup de la voiture dans les 30 premières secondes résume le reste. 🙂

    • maedhros909 dit :

      Moi ce qui m’intrigue c’est que c’est le même mec qui a fait les autres… je comprend pas trop… ptete qu’il voulait expérimenter le visuel dans son premier film « retour » et a oublié le reste.

      C’est vrai que c’est gentil mais bon c’est toujours difficile de mettre un nombre, faut voir en fonction des autres notes. A la base il avait 14,75 je devrai ptete lui remettre ça. Par exemple j’ai mis 14 à Jurassic World (même si j’ai pas encore rédigé le reste) du coup c’est chaud

    • maedhros909 dit :

      Ptete que certaines notes paraissent trop haute … après je descend rarement sous 10, sauf quand j’ai vraiment détesté..

      • Dionysos dit :

        Ah non, mais garde la cohérence de tes notes, c’est très bien comme ça. Tu la justifies très bien de toute façon. 🙂

  2. rp1989 dit :

    Je serai plus critique que toi mais je suis globalement d’accord: le visuel sympa mais un scénario plutôt creux.
    Furiosa est un personnage qui m’a plutôt plu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s