Terre et Fondation, de Isaac Asimov

Publié: 9 juillet 2015 par maedhros909 dans Littérature, Science-Fiction
Tags:, , , ,

Fondation 5 Asimov

(Le Cycle de Fondation – Tome 5)

La Terre.
Tout porte à croire que le légendaire berceau de l’humanité se trouve au coeur d’un vaste plan à l’échelle galactique, destiné à garantir en coulisses la pérennité de la civilisation : une synthèse parfaite entre le matérialisme de la Première Fondation et le mentalisme de la Seconde, mise en oeuvre par une mystérieuse puissance.
Mais comment trouver une planète que beaucoup croient mythique, et dont toute trace a inexplicablement disparu des archives galactiques ?


Nous y voilà!
La boucle est bouclée, le dernier tome est fini.
Alors qu’en est-il de la fin de cette extraordinaire saga de SF qui a occupé la majeure partie de mon temps de lecture ces derniers mois ?

Commençons par le côté purement technique du livre.
Comme je l’ai déjà dit dans mon commentaire du volume précédent, contrairement aux tomes 123 l’intrigue des tomes 4 et 5 reste dans une continuité scénaristique et les personnages sont les mêmes. Comme dans le livre précédent également le côté technique est encore très présent mais peut-être moins complexe qu’auparavant.
L’écriture reste claire et fluide et ce même si j’ai perçu une grosse longueur dans le derniers tiers de l’ouvrage.

Niveau histoire qu’en est-il ?
L’intrigue concernant Fondation a à proprement parlé pratiquement disparue au profit d’une enquête minutieuse à la recherche de la Terre. Le côté « exploration spatiale » une planète après l’autre, un peu façon Star Trek, se fait fortement ressentir. Cette répétition dans les péripéties est la principale raison des longueurs du dernier tiers. Les personnages et les relations qu’ils ont les uns avec les autres évoluent également beaucoup moins et beaucoup moins vite que dans les autres tomes, même par rapport au quatrième. Pourtant les deux protagonistes restant du tome 4, accompagnés à présent par un personnage féminin, sont toujours extrêmement bien traités et on a plaisir à suivre leurs aventures. De plus ce fameux personnage féminin (ATTENTION SPOILER) représente également une planète entière cœur de l’intrigue de la mise en place de « Galaxia », une entité extrasensorielle qui relierait tous les êtres humains entre eux dans une parfaite harmonie une fois mis en place. Enfin Asimov intègre en milieu de livre un nouveau personnage aussi atypique qu’intriguant, source de nombreuses inquiétudes pour un des protagonistes ce qui relance la machine relationnelle.

Le Plan Sheldon qui m’avait semblé si génial dans les 3 premiers volumes est lui aussi ici tristement absent. L’aspect « sociologie » autour de l’avenir de la galaxie, de l’établissement du Second Empire par les Fondations a du même coup disparu avec lui. A la place le lecteur en apprend beaucoup sur le départ des hommes de la Terre et les prémices du Premier Empire. Dans ce cinquième et dernier volume l’idéologie de « Galaxia » remplace la logique sociologique et psychologique du Plan Sheldon et l’exploration spatiale remplace les intrigues politiques.
A l’évidence les volumes « Prélude à Fondation » et « l’Aube de Fondation » tournent intégralement autour de Hari Sheldon, peut-être pour contre-balancer ces tomes 4 et 5. En tout cas ils me donnent très envie de les lire.
Tout comme dans le volume précédent il est également question des robots à un moment donné. Il semble évident que Asimov avait alors la volonté de raccorder ses deux sagas littéraires.

A mes yeux avec leur structure littéraire plus linéaire que les trois volumes précédents, la présence de personnages qui ne changent pas et l’intrigue qui s’éloigne des idées de base, « Fondation Foudroyée » (T4) et « Terre Fondation » (T5) peuvent pratiquement être considérée à la fois comme une suite mais également comme un « spin-off ». Dans mon édition l’auteur lui même la considère d’ailleurs tel que dans une préface du tome 5.

(ATTENTION SPOILER)
La fin également est très intrigante, ouverte sur un grand nombre de possibilités et pour être honnête un peu difficile à suivre voire assez incohérente.
Il est surement possible qu’elle soit interprétable de multiples façons différentes.
Tel que je l’ai compris en réalité les Robots sur la Lune ont tout planifié depuis le début et ont conçu Gaia en vue d’empêcher les humains de s’entre-tuer et pour faire face aux menaces extérieures des autres galaxies. Cependant la présence de la petite extralucide laisse sous-entendre que c’est déjà trop tard et que les humains vont être supplantés par cette espèce d’extra-humains descendant de l’homme lui-même ou venant déjà d’une autre galaxie…
J’aurai peut-être préféré que Galaxia et/ou les Robots soit en réalité également prévu par le plan Sheldon ce qui aurait permis de faire le lien avec le reste de la « Trilogie » de Fondation et conserver toute la majesté de la logique et du génie que Asimov déploie dans les trois premiers volumes.
Enfin bref.. si vous avez votre théorie aussi quant à la fin de la Saga n’hésitez pas à la mettre en commentaire!

earth and foundation

En conclusion, Fondation s’achève en demi teinte avec ce tome (et celui qui le précède). Toujours aussi intelligent et appréciable à lire on peut être tout de même déçu du choix de s’éloigner de l’intrigue des trois premiers volumes qui faisait toute l’originalité et la sève de la Saga.
Je conseille tout de même l’excellente série Fondation à tous les lecteurs, en particulier ceux qui apprécient la bonne SF bien pensée et réfléchie ou les amateurs de sociologie. J’ai également hâte de lire les deux tomes préludes à Fondation.
Note: 16/20

Advertisements
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s