Adamas: Maître du jeu, de Laurent Ladouari

Publié: 13 avril 2016 par Isa Poitou dans Littérature, Science-Fiction
Tags:, , ,

 

adamas maître du jeu

 


(Résumé Tome 1 Uniquement de la série de livres « Cosplay »)

On ne discute pas les ordres de Zoran Adamas. S’il veut détruire, il détruira. S’il veut jouer, le monde jouera.
En se faisant engager chez 1T, compagnie au bord de la faillite rachetée par le redoutable homme d’affaires, la jeune Katie est invitée avec les autres salariés à plonger dans l’univers virtuel d’un jeu de rôle : le Cosplay.
Devenu anonyme derrière son masque, chacun révèle sa véritable humanité : calomnie, délation et règlements de comptes plongent l’entreprise dans le chaos. La partie peut commencer…

Le livre fait 624 pages.

 

Mon avis (Attention aux spoilers!):

Ne vous fiez pas trop aux sens habituels des termes cosplay, jeu de rôle etc… car même si dans le roman, ces mots ont une signification proche de celle habituellement utilisée, ils ont un sens propre dans le livre.
Il s’agit d’un monde post apocalyptique dans lequel la technologie telle qu’Internet a disparu et les riches ainsi que les pauvres sont séparés par un mur.
Une entreprise se fait racheter par un milliardaire qui a dans le but de le détruire, et propose une partie de jeu vidéo, plus précisément de jeu de rôle en ligne aux employés qui souhaitent y rester.

Pour moi ce livre a deux véritables atouts: sa galerie de personnages, il existe en fait une multitude de personnalités différentes avec des parcours et des histoires qui leur appartiennent. On découvre au fil du récit des liens de parentés plus ou moins éloignés les uns des autres.
Le personnage de Katie par exemple est particulièrement intéressant: c’est une jeune héroïne très intelligente dont la romance avec un des personnages n’est pas l’élément déterminant de sa personnalité. C’est sa foi en l’humain et sa grande connaissance qui font d’elle quelqu’un d’important.

Le second point fort est sa dimension sociale: imaginez que grâce à un jeu de rôle en ligne, vous pouvez voir qui sont vraiment les personnes compétentes habilités à sauver à une entreprise.
Cela paraît presque trop beau pour être vrai.

J’ai ensuite oublié un autre point qui m’a paru crucial à dire: un certain nombre de personnages sont asiatiques: chinois ou japonais, les deux cultures sont d’ailleurs mis en opposition.

Pour finir avec le positif, le côté geek (le jeu de rôle, le cosplay) n’est pas caricatural. Il est considéré comme « normal », il fait parti intégrante de l’univers sans non plus trop rentré dans la catégorie spécialiste. D’ailleurs l’écriture est plutôt fluide et facile à lire, les chapitres sont découpés en quelques pages seulement.

En ce qui concerne les défauts, je rejoins ce que de nombreux lecteurs ont écrit sur Internet, l’explication de cette séparation du mur et ce qui s’ est déroulé avant n’est pas assez développée. On se concentre plus sur ce qui se passe dans le jeu ou dans les différents enjeux de pouvoir entre les personnages. Après ce roman est un premier tome (un second tome est sorti ) et on peut laisser à l’auteur le bénéfice du doute pour nous apprendre le passé et l’avenir de ce monde.

Je dirai aussi que le grand défaut de ce roman est son manque d’originalité: l’univers geek est assez « à la mode », les dystopies le sont aussi bien que plutôt pour adolescents et de grands auteurs sf se sont déjà emparés du sujet. Les différentes personnalités et les enjeux de pouvoir à la « Game of Thrones » sont aussi particulièrement d’actualité.

 

C’est pourquoi je pense qu’il faut voir cette saga comme de la dystopie réactualisée et accessible tout en étant bien écrite et pertinente.
Que cela fait du bien d’avoir une série dystopique qui ne s’adresse pas qu’aux adolescents, plutôt aux adultes d’ailleurs.
Et je dois reconnaître que cela faisait un moment qu’une saga ne m’avait pas autant intriguée. J’ai vraiment envie de rentrer dans cet univers et de lire.
Je lui mettrai bien 15/20.

Publicités
commentaires
  1. […] critiques : Maedhros909 (Lire, voir, jouer, écouter, découvrir) ; Torospatillo […]

  2. Dionysos dit :

    Je l’avais découvert à sa première sortie, janvier 2014 je crois, et c’est vrai que ce fut une très bonne surprise. 🙂

  3. Asphodèle dit :

    Ta chronique en elle-même est très bien car argumentée que ce soit pour ce qui t’a plu ou déplu mais elle ne me donne pas envie de lire ce livre (en plus une série rhaaa) car j’ai été très déçue par le « genre » ces dernières années (par rapport à la bonne vieille SF, même un peu datée) et les thèmes soulevés me font l’effet de « déjà-vu », déjà exploités. Bon alors, après c’est vrai que le style, l’écriture peuvent changer la donne ! Si ce n’est pas écrit TOUT au présent de l’indicatif (comme souvent dans les dystopies actuelles), je pourrais éventuellement le lire sans qu’il ne me tombe des mains ! 😆 Mais c’est pas gagné !!! 😀

    • rp1989 dit :

      Ok :). Je suis assez d’accord avec ce que tu dis, peut-être faut-il moins connaître le genre. Mais je pense que de lire en ce moment avec tout ce qui se passe fait du bien et j’aime quand il y a de la qualité bien qu’il y ait aussi de petits défauts :).

      • Asphodèle dit :

        Voilà ! Tu sais je ne juge pas les gens sur leurs goûts en lectures (j’aurais peu d’amis 😆 ) ! La lecture c’est SE faire plaisir avant tout et du moment que ce n’est pas le niveau zéro de l’écriture (si, si ça existe), alors lisons lisons ! 😀

    • maedhros909 dit :

      Qu’entends tu par « bonne vielle SF » et ces « dernières années »?
      Juste par curiosité car je serai sans doute fortement d’accord avec toi.. peu peuvent prétendre se hisser jusqu’à Asimov, Wells ou King dans le genre SF dystopique.
      Je vais essayer de le lire même si j’ai peur qu’il souffre pour moi de la comparaison avec: https://maedhros909.wordpress.com/2012/02/23/autremonde-de-tad-williams/.

      • Asphodèle dit :

        J’entends Silverberg (le meilleur pour moi mais chacun ses goûts), George Orwell bien sûr, Asimov (pas tout), King…etc Et « ces dernières années » correspondent à l’apparition de la Fantasy qui bien trop souvent n’invente rien, reprend les codes de la SF (en plus mièvre aussi, souvent), etc etc ! Je reconnais qu’il y a de la bonne « Fantasy » mais c’est rare ! 😀

      • maedhros909 dit :

        Très juste il y a aussi Orwell et Silverberg (et K. Dick et Roddenberry et bien d’autres).
        Par contre la SF et la Fantasy n’ont pas grand chose à voir ni dans les codes ni dans les intrigues ni dans le cadre.
        De plus la Fantasy n’est pas vraiment récente puisque des gens comme Tolkien, un des fondateurs du genre, sont même antérieurs (ou contemporains) à beaucoup d’auteurs « classiques » de SF.
        Je suppose donc que par « Fantasy » tu entends plutôt les livres « fantastiques » ou « sf » de type « young adulte » façon divergente, hunger games etc. Non?

      • Asphodèle dit :

        Tu as sûrement raison, je ne fais même pas la différence !!! 😆 En même temps, ce ne sont plus mes lectures préférées (j’ai eu ma crise il y a 30 ans !!!) alors, oui en général TOUT ce qui est catalogué « young adult » me hérisse le poil avant même de l’ouvrir car je trouve ridicule (et commercial) de classifier ainsi la littérature. C’est comme les « poètes pour enfant » parce qu’on les apprend à l’école, n’importe quoi ! Mais bon, le sujet est vaste… Je n’arrive pas à lire Tolkien et pourtant je sais que c’est bien mais là je pense que c’est personnel ! Je pense que quand on est jeunes, il est bon de lire beaucoup de genres différents, on fait son « éducation » littéraire, on aime, on n’aime pas, peu importe, on emmagasine ! Après…c’est une autre histoire ! 😉 En vieillissant;, on devient plus exigeant, on change aussi (et tant mieux, on continue d’évoluer), les goûts ne sont plus les mêmes, les priorités non plus, sachant que le temps n’est plus extensible et qu’il reste tellement de choses à lire ! Mais j’aime reprendre, de temps à autre dans mes étagères un livre aimé 20 ou 30 ans plus tôt, l’effet est parfois saisissant, parfois décevant… 😉

      • maedhros909 dit :

        Je dois être un vieux con alors^^ Parce que j’ai été bercé par Tolkien (et je peux comprend que ça soit dure à lire) et King entre autre et le « young adulte » qu’il soit sf, fantastique, steampunk ou autre me révulse pas mal aussi. D’où coup je me permet très souvent de bien différencier au grand public ou en cas de flou les différences MAJEURES qu’il peut y avoir entre « vampire » Bram Stoker et « vampire » Twilight ou entre SF Asimov et SF Hunger Games… et on peut faire tous les genres comme ça 🙂
        En tout cas, il y a dans mes articles des livres « sérieux » de fantasy ou de « sf » plus ou moins récent qui parfois même se dédouane de la quête du héros (avec donc un jeune homme qui devient adulte, pilier narratif principal du genre depuis le roi arthur). Des fois que tu sois tentée 😉

      • Asphodèle dit :

        Si toi t’es un vieux con, moi je suis une vieille dame !!! 😆 Indigne de surcroît ! Oui je différencie les vampires (et autres garous, faës, etc) du vampire de Bram ! Le pire c’est que j’ai une très bonne copine copine blogueuse qui écrit des histoires de vampires et garous, que j’hurle de rire à chaque fois (mais bon, je sais qui est qui aussi);) ! C’est comme tout, quel que soit le genre, il faut qu’un auteur parle de choses universelles, s’il se plie aux modes (j’en ai connu à l’époque du Nouveau Roman), il a des tics de langage et en général ça ne dure pas… Et surtout ça ne traverse pas les époques… On peut tout réécrire, on ne fait que ça mais c’est la façon dont ce sera fait qui marquera les esprits…ou pas ! Je passerai voir ton blog dès que j’en aurais fini ici ! 😉

  4. Asphodèle dit :

    Je suis mal réveillée ou tu as un autre blog ??? Misère, tu vas me tuer !!! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s