FCBD13rectanglewithdateLe 7 mai dernier (2016) avait lieu le Free Comic Book Day, 11ème du nom et 2ème participation pour ma part! (Non je ne suis pas en retard, ce n’est qu’une illusion).
Pour rappel le principe de l’événement est que les éditeurs et auteurs préparent des petits fascicules gratuits présentant aux lecteurs telle ou telle licence, telle ou telle nouveauté. Ces fascicules sont envoyées chez tous les libraires (de plus en plus nombreux), en particulier les enseignes spécialisées en Comics.
Les enseignes et les passionnés se prennent au jeu et construisent une journée spéciale autour de l’événement. Cosplays, tombolas, concours divers et variés !
En bref donc malgré un certain retard voilà le Free Comics Book Day édition 2016.

A Lyon c’est principalement la boutique spécialisée Comics Zone qui était comme toujours tout naturellement le cœur névralgique de l’événement. Et pour cause puisqu’ils sont visiblement à l’origine de la version française de l’événement!
Moins d’attente que l’an dernier pour moi et le choix parmi 3 fascicules en VF et 2 en VO (plus une très jolie lithographie de Han Solo qui se cachait dans le sac si on achetait un livre en même temps!).
Voici donc ma sélection (complète pour les VF car j’ai fais plusieurs enseigne) et mon retour express sur ces « mini-volumes ».

 

BENITEZ-LADY-MECHANIKA-0-FCBD-2016Lady Mechanika, par Benitez et Steigerwald (Glénat Comics)
Elle est l’unique survivante d’une terrible expérience qui l’a laissée avec deux bras mécaniques. N’ayant aucun souvenir de sa captivité ou de son existence passée, elle s’est construit une nouvelle vie d’aventurière et de détective privée. Elle use de ses capacités uniques pour agir là où les autorités en sont incapables. Mais la quête de son passé perdu ne s’arrête jamais. Les journaux l’ont appelée : “Lady Mechanika” !

Première petite découverte heureuse de FCBD 2016 Lady Mechanika.
Moi qui ne suis pourtant pas spécialement rentré dans la mode Steampunk j’ai vraiment bien aimé cette preview.
C’est à la fois sérieux et pas trop prise de tête, on s’attache tout de suite au personnage, les dessins sont très beaux et l’univers à l’air très riche et aux multi-influences steampunk et fantastiques/gothiques.
Bref à suivre pour moi !  

 

Hadrians-Wall-1-Image-Comics-COWL-creative-teamHadrian’s Wall, par Higgins, Siegel et Reis (Glénat Comics)
En 1985, les tensions entre les États-Unis et l’Union Soviétique ont abouti au désastre nucléaire. Pour trouver la paix, les deux superpuissances se sont associées pour établir ensemble la première colonie spatiale. Mais cent ans plus tard, en 2085, une nouvelle Guerre Froide est en train de naître… entre la Terre et la Colonie. C’est dans ce contexte que vogue le Hadrian’s Wall, un vaisseau chargé d’explorer l’espace interstellaire pour y répertorier les ressources exploitables. Lorsque l’enquêteur Simon Moore est envoyé à bord pour enquêter sur le meurtre d’un membre de l’équipage, il va découvrir que c’est peut-être le destin des deux mondes qui se joue sur ce vaisseau…

Dans le même fascicule que Lady Mechanika se cache Hadrian’s Wall. Egalement une bonne surprise pour cet univers de SF / Space Opéra pourtant très fortement orienté sur l’intrigue politique et les jeux de pouvoirs. Ca respire pas la choix de vivre c’est clair mais c’est original. Les dessins sont toujours très beaux.
A suivre aussi peut être pour moi, entre deux Comics de la liste de futures lectures.  

 

img_comics_10108_harley-quinn-power-girlHarley Quinn / Power Girl, par Conner, Palmiotti, Gray et Roux (DC Comics)
Embarquez pour une aventure cosmique sans précédent avec la puissante mais non moins séduisante Power Girl, et son binôme fortuit l’excentrique Harley Quinn ! Bloquées dans une dimension oubliée, et qui plus est sur la planète natale de l’amoureux transi Vartox, les deux héroïnes devront tout sacrifier pour se sortir du pétrin dans lequel elles se sont fourrées. Y compris peut-être leur dignité…

Aller on passe chez DC Comics pour lire ce fascicule.
Au début je dois avouer que la couverture me laissait très sceptique mais au final j’ai passé un excellent moment. Beaucoup préfèrent Marvel à DC pour la seule raison que DC à des thèmes plus sérieux en règle générale. Et bien là ils seraient servis. Le Comics est pensé comme une série Z des années 80. Au menu « plan » fesses et nichons, personnages caricaturaux à souhait, blagues salaces et références pop-culture à foison. Les dessins sont assez lisses mais souvent exagérés comme il se doit (et Mr Roux est un frenchy chez DC).
Un OVNI dans l’univers des Comics, un ton à part entière.
Pourquoi pas lire les tomes s’il n’y en a pas trop.

 

Pages-de-FCBD-2016_AutumnlandsThe Autumnlands, par Busiek, Dewey et Bellaire (Indies)
Dans un monde divisé entre Ceux Qui Vivent Au-Dessus et les tribus plus sauvages de la Plaine, la magie, garante de l’équilibre, vacille. Pour la revitaliser, les plus grands mages se réunissent secrètement et, dans un dernier espoir, invoquent la prophétie du Sauveur. Malheureusement, la cérémonie provoque la chute de la cité et sa destruction. Réduits au niveau des peuples de la surface, à la merci des terribles bisons, la société se relève et découvre stupéfaite l’apparition de leur prophète.

Lire de l’indépendant et trouver ça génial juste parce que c’est indépendant (et que ça fait bien) n’est pas vraiment mon genre. Aussi je ne serai pas hypocrite. Autant j’ai beaucoup apprécié le Indies FCBD 2015 – Wytches (et j’ai beaucoup aimé le tome 1 qui va avec). Autant là je suis très perplexe.
L’univers général a l’air interessant, un genre de « Trône de fer » avec plus de magie et de fantastique mais qui conserverait l’importance des intrigues de cours. Les dessins sont très jolis et les détails très fournis, surtout pour les décors. Mais je n’ai pas accroché à l’histoire, ni aux personnages. Après pour être objectif il faut dire que des personnages « d’animaux humanisés » ne m’ont jamais intéressés donc là bah ce n’est clairement pas un univers pour moi.

 

17967Veil, par Greg Rucka & Toni Fejzula (Dark Horse)
La série nous raconte l’histoire de Veil, une jeune femme qui se réveille entourée de rats dans une station de métro désaffectée, se demandant qui elle est et ce qu’elle est.
L’histoire reste assez sobre, se concentrant sur Veil et Dante, un jeune homme qui vient à son aide tôt dans le récit. Au fur et à mesure de sa prise de conscience de la situation et de la découverte de ses origines, Veil se retrouvera forcée d’accepter qui elle est réellement et devra faire ce qu’elle peut afin de se libérer de Cormack, un adepte de la magie noire qui a un certain intérêt dans sa survie …

Manifest Destiny, par Chris Dingess & Matthew Roberts (Skybound / Image)
En 1804, le Capitain Meriwether Lewis et le Lieutenant en Second William Clark montent une expédition pour explorer les frontières inconnues du continent Americain.
C’est l’histoire des monstres tapis dans les étendues sauvages et qu’ils ont découverts …

Les mystères du meurtre, par Neil Gaiman & P.C. Russell (Dark Horse)
Un ange déchu raconte à un mortel le premier homicide parmi les anges lorsque la création du monde était encore en cours d’élaboration.
Une vision très personnelle de Neil Gaiman sur « l’humanisation des anges », l’apparition des sentiments, du pêché et ce qui en découlera par la suite: l’apparition de l’homme. 

Homicide, par Philippe Squarzoni (Delcourt Comics)
Une enquête sur le quotidien des inspecteurs de la brigade criminelle de Baltimore dans les quartiers défavorisés, ravagés par les tensions raciales, le trafic de drogue, la violence, etc. 

Cela va être compliqué de faire un review longue sur ces différents Comics car il y avait pour chacun à peine 3-4 pages pour les présenter. Pas suffisant donc pour vraiment pouvoir savoir si on apprécie ou non.
Néanmoins des quatre seul Veil a vraiment retenu mon attention, l’univers contemporain fantastique à l’air interessant, peut-être que je suivrais le Comics. Pour les autres c’est essentiellement que cela ne correspond pas à mon genre ou mon type de lecture.

 

17966Valiant, le Guide Officiel, par Lemire et Guice (Bliss Comics)
Un guide introductif à l’univers Valiant très complet avec de nombreuses fiches de personnages mais également un récit inédit servant de prologue à Bloodshot Reborn. Un ouvrage gratuit qui vaut son pesant de cacahuètes.

Perdu.
C’est le seul mot qui me vienne en tête. 
L’univers a l’air sympa même si je suis pas certain qu’il soit nécessaire de créer de nouveaux super-héros originaux par rapport aux super-héros déjà existants (autant faire autre chose que des super-héros). Mais surtout j’ai du mal à voir l’intérêt d’un guide de personnage pour présenter le truc. Alors oui on voit à peu près quel genre de personnages il y a etc. Mais du coup on a aucune idée sur les thèmes, l’action, les histoires etc. Deux/trois héros ont retenu mon intention dans la liste des personnages les importants mais globalement cela ne m’a pas beaucoup inspiré.
Sans doute sympa mais pas le temps car l’univers à l’air déjà gigantesque et pas envie d’avoir encore des super-héros nouveaux par groupes de 10 même s’ils sont un peu atypiques.

 

news_illustre_1457992041_9Marvel Super Heroes, par Groupe (Marvel)
Ce titre rassemble dans une même aventure tous les héros du MCU: les Avengers, Les Gardiens de la Galaxie et même Spider-Man !
Une histoire tout public pour petits et grands.

Spiderman se fait bêtement capturé par des méchants camouflés en cirque. Les Avengers vont l’aider et se font avoir aussi. Les Gardiens de la Galaxie débarque de nul part, réveillent Hulk, le méchant se fait tabasser, bim, bam, boum. Tout le monde est sauvé, joie, blague de spiderman. Fin.
Sans aucun intérêt.

 

Free_Comic_Book_Day_Vol_2016_AvengersCivil War II, par Groupe (Marvel)
Iron Man and Captain Marvel leading opposing sides! A new power has emerged, one that can predict the future. Will the heroes fight to protect the future or change the future? Choose your side!

Que dire…
Affligeant. Déjà parce que comme l’an dernier le fascicule est fait de façon complètement ridicule. On déboule de nulle part en plein milieu d’un combat, on comprend rien, tout explose c’est ridicule. En plus de ça le passage ne montre quasi que des héros de seconde zone. Et enfin Thanos quoi! Mais quoi?!
Si vous faites un preview d’un truc qui s’appelle Civil War II mettait pas Thanos en couverture cela n’a aucun sens! On comprend même pas ce qu’il vient faire là en plus du coup! Ni pourquoi il se bat! Quel rapport avec une « Civil War »? Bref…
En plus de cela je trouve le dessins de plus en plus vilains, le visage d’Iron Man tout lisse me donne la gerbe.
La preview centré autour d’un personnage qui rapetisse (et pas Avengers comme c’est écrit) en 2e partie est un peu meilleure même si on comprend toujours pas ce qui se passe et pourquoi ça arrive.
Conclusion un joli projet 100% Marketting (Civil War II quoi! Avec Thanos! plus évident que ça que c’est pour attirer les fans des films tu meurs!), intéressant et qui m’a clairement pas donné envie. Je prendrai pas de fascicule Marvel l’an prochain je crois.

 

GRAPHIC-INDIA-AVATAREX-FCBD-2016Avatarex, par Morrison et Kang (Graphic Indi
In Avatarex, the epic world of living myth collides with the mundane realities and cultural upheavals of contemporary India. What happens when an all-powerful super-being awakens to fight the Last War of the Age – only to discover he’s been sent too early for the End Days and must somehow learn to exist in a world that’s too small and too frail to survive his presence?

18 Days, par Morrison et Singh (Graphic India)
18 Days is a re-imagining of the great eastern myth, Mahabharata, and follows the course of the climactic war that concludes the age of the gods and begins the age of man. It is the prototype for every war ever fought. The scale is epic, wherein the biggest armies ever conceived face one another across the ultimate battlefield to decide the fate of the future.

Deux previews très atypiques que voilà.
Elles sont toutes deux sous l’égide du très populaire scénariste Grant Morrison et.. sont toutes deux d’inspiration Indienne. L’influence des mythes et légendes de ces régions se ressentent pleinement dans les deux oeuvres. La seconde se passe même en partie en Inde contemporaine si j’ai bien compris la suite.
J’ai pas vraiment de coup de coeur ni pour l’un ni pour l’autre mais ils m’ont intrigué, interessé, me donnent envie de lire la suite. Visuellement très différentes puisque 18 days est loin dans le passé alors que Avatarex est contemporain/SF elles restent de haut niveau. Je dirai qu’au niveau de l’intrigue 18 days m’intéresserait plus, mais difficile à dire avec si peu de pages. 
En tout cas belles découvertes, Comics très originaux (et pas juste en m’étant des personnages animaux dans un monde médiéval-fantastique) qui méritent sans doute plus d’attention et de publicité.

 

13095773_1042196032494484_2210470690471574934_nStechbook de Comics Zone

Enfin le Stechbook regroupant dessins d’amateurs et de professionnels monté par Comics Zone.

Sur le thème des duels on trouve de très beaux fanarts soit très rangé sur un thème précis soit complètement barrés comme le duel Flash-BipBip Coyotte.
Très sympa !

Advertisements
commentaires
  1. rp1989 dit :

    Excellente initiative!
    J’ai hâte de lire Lady Mechanika.
    Bisous à toi!

  2. […] du jeu. Il m’a un peu rappelé le Comics Hadrian Walls que j’avais testé au FCBD et qui me tente toujours. Je ne suis néanmoins pas forcément convaincu par le système FATE que […]

  3. […] emballé par la preview du FCBD 2016, j’ai craqué pour le tome 1 de Lady […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s