Journal d’un vampire en pyjama, de Mathias Malzieu

Publié: 24 janvier 2017 par maedhros909 dans Autre, Littérature
Tags:, , , , ,

journal-dun-vampire-en-pyjama

 

Ce livre est le vaisseau spécial que j’ai dû me confectionner pour survivre à ma propre guerre des étoiles.
Panne sèche de moelle osseuse.
Bug biologique, risque de crash imminent.
Quand la réalité dépasse la (science-) fiction, cela donne des rencontres fantastiques, des déceptions intersidérales et des révélations éblouissantes.
Une histoire d’amour aussi.
Ce journal est un duel de western avec moi-même où je n’ai rien eu à inventer.
Si ce n’est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon cœur.

 

D’habitude…
D’habitude j’aurai comparé ce livre avec les précédents ouvrages de Mathias Malzieu
D’habitude j’y aurai certainement critiqué l’absence (ou presque) de fantastique, de fantasmagorie, de féerique qui ont fait ma joie quand je l’ai découvert la première fois comme auteur avec La Mécanique du Cœur.
Mais d’habitude seulement…

Car, contrairement à « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi« , où le lecteur pouvait avoir du mal à comprendre les analogies et métaphores avec sa vie (en tout cas c’était mon cas), ici c’est le journal intime d’un combat qui se dévoile sous nos yeux. Malzieu parle à cœur ouvert, sans filtre, avec sincérité sur son expérience, sa survie, sa lutte contre la maladie.
L’habitude, donc, s’efface et laisse place au respect*, à l’empathie et à l’admiration. Et puis il n’y a aucune raison littéraire ou scénaristique pour qu’il y ait plus de fantastique dans ce contexte, son expérience étant déjà en soi une « aventure » en plus d’être dans un registre plus biographique.

Le livre est incroyable de sincérité et fera passer les plus engaillardis des lecteurs par tout un tas de sentiments différents, arc-en-ciel allant de la joie et de la désinvolture jusqu’à l’accablement et la tristesse.

L’auteur, même malade, garde un style impeccable, rempli de bons mots, de métaphores, d’humour (quand c’est possible). Bref pas grand chose à lui reprocher. A noter également que son album « Vampire en pyjama » est lui aussi inspiré de cette expérience et en partie réalisé pendant sa maladie (si j’ai bien compris). Autant dire que rien n’arrête son imagination et sa créativité, c’est à peine croyable.
Son expérience de vie ne l’a pas tué mais la visiblement rendu plus fort et le personnel hospitalier (dont il fait d’ailleurs les louanges) qui l’a suivi doit très certainement s’en souvenir encore.

smartinezilluhome7web

Difficile de mettre une « note » sur un tel ouvrage… Peut-être laissera t’il certains perplexe, mais très certainement personne insensible.
Malzieu nous fait cadeau de son expérience douloureuse et cadeau de son optimisme, sa joie de vivre dont on devrait prendre exemple pour profiter plus de la nôtre.
Note: 18/20

malzieu

*NLDR: Nous avons vu en Novembre avec ma conjointe le concert de Dionysos au Radiant-Bellevue de Lyon. Même si je savais qu’il avait été malade je n’ai lu le roman qu’après. L’homme est toujours aussi vivace que les trois fois précédentes où nous l’avons vu. Le concert toujours aussi magistralement mené par Malzieu. Il a sauté, s’est roulé par terre, blagué, fait monter quelqu’un sur scène et même encore slamer jusqu’en haut de la salle. La citation « Ce qui ne tue pas nous rend plus fort » semble adaptée. En tout cas, rien ne laisserait présager à celui qui ne le saurait pas de l’enfer qu’il a vécut pendant plus d’un an. Chapeau.

Publicités
commentaires
  1. rp1989 dit :

    J’ai également beaucoup aimé ce livre, c’est un de mes bons souvenirs de lecture 2016.
    Et quel album, concert!
    Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s