Articles Tagués ‘Miller’

 

Scénario: Frank Miller et Brian Azzarello
Dessins: Andy Kubert et Klaus Janson
Couleurs: Brad Anderson

Après avoir remporté une victoire décisive contre le tandem formé par Luthor et Brainiac, Batman disparait et Gotham est à nouveau en proie au crime et à la désolation.

Mais peu après la rumeur circule: le Chevalier Noir serait de retour.

Pendant ce temps, Lara, la fille de Superman, appelle le scientifique Ray Palmer au secours de la ville-bouteille de Kandor.

(suite…)

Publicités

dc-essentiels-batman-dark-knight-3-tome-1Scénario: Frank Miller et Brian Azzarello
Dessins: Andy Kubert et Klaus Janson
Couleurs: Brad Anderson

Après avoir remporté une victoire décisive contre le tandem formé par Luthor et Brainiac, Batman disparait et Gotham est à nouveau en proie au crime et à la désolation.

Mais peu après la rumeur circule: le Chevalier Noir serait de retour.

Pendant ce temps, Lara, la fille de Superman, appelle le scientifique Ray Palmer au secours de la ville-bouteille de Kandor.

(suite…)

Mad Max: Fury Road, de George Miller

Publié: 8 juillet 2015 par maedhros909 dans Action, Cinéma, Science-Fiction
Tags:, , ,

mad-max-fury-road-filmDate de sortie: 15 Mai 2015
Durée: 2h00
Titre original: Mad Max: Fury Road
Réalisé par: George Miller
Avec: Tom Hardy, Charlize Theron, Zoë Kravitz etc.
Genre: Action, Science fiction
Nationalité: Australien, Américain

Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul.
Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d’un véhicule militaire piloté par l’Imperator Furiosa.
Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s’est fait voler un objet irremplaçable.
Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…

(suite…)

TheDarkKnightStrike-Again-CV

 

Dessin et Scénario: Frank Miller
Couleurs: Lynn Varley

Trois ans après sa dernière horde sauvage, Bruce Wayne se fait passer pour mort afin de planifier sa contre-attaque.

Face à un gouvernement corrompu, favorisant l’apathie et prônant l’obéissance aveugle, Batman rassemble les membres disparus de la Ligue de Justice.

Ensemble, ils mènent une vendetta contre les dirigeants de ce régime et celui qui les protège… Superman !

(suite…)

Batman Année un Miller Mazzucchelli


Scénario
: Frank Miller
Dessins et Couleurs: David Mazzucchelli

Enfant, Bruce Wayne a vu ses parents se faire assassiner sous ses yeux.

Après un entraînement intensif, il revient à Gotham City pour mener une guerre sans merci contre le crime… mais sa tâche ne sera pas aisée.

Face à la corruption des autorités de la ville et leurs liens avec la pègre, Bruce, sous le déguisement du vigilant Batman, va forger une alliance avec un policier nouveau venu à Gotham : le lieutenant James Gordon.

(suite…)

Sin city 2 a dame to kill for robert rodriguez frank millerDate de sortie: 17 septembre 2014
Titre original: Sin City: A Dame to Kill For
Durée: 1h42
Réalisé par: Frank Miller & Robert Rodriguez
Avec: Eva Green, Josh Brolin, Jessica Alba, Bruce Willis, Mickey Rourke etc.
Genre: Action, Thriller
Nationalité: Américain

Dans une ville où la justice est impuissante, les plus désespérés réclament vengeance, et les criminels les plus impitoyables sont poursuivis par des milices.
Marv se demande comment il a fait pour échouer au milieu d’un tas de cadavres. Johnny, jeune joueur sûr de lui, débarque à Sin City et ose affronter la plus redoutable crapule de la ville, le sénateur Roark. Dwight McCarthy vit son ultime face-à-face avec Ava Lord, la femme de ses rêves, mais aussi de ses cauchemars. De son côté, Nancy Callahan est dévastée par le suicide de John Hartigan qui, par son geste, a cherché à la protéger. Enragée et brisée par le chagrin, elle n’aspire plus qu’à assouvir sa soif de vengeance. Elle pourra compter sur Marv…
Tous vont se retrouver au célèbre Kadie’s Club Pecos de Sin City…

(suite…)

the-dark-knight-returns-cover

 

Scénario et Dessin: Frank Miller
Encrage: Klaus Janson
Couleurs: Lynn Varley

Des années après avoir pris une retraite forcée, Bruce Wayne est devenu un quinquagénaire aigri et porté sur l’alcool.
Mais la plongée de Gotham City dans le crime et le désespoir va le pousser à redevenir le justicier Batman.
Traqué par la police et le gouvernement, le Chevalier Noir va mener sa dernière horde sauvage

(suite…)

La grande aventure Lego Lord Miller Lego MovieLa Grande Aventure Lego, de Phil Lord et Chris Miller (2014)
Emmet est un petit personnage banal et conventionnel que l’on prend par erreur pour un être extraordinaire, capable de sauver le monde. Il se retrouve entraîné, parmi d’autres, dans un périple des plus mouvementés, dans le but de mettre hors d’état de nuire un redoutable despote. Mais le pauvre Emmet n’est absolument pas prêt à relever un tel défi !

Ah ! Voilà un film qui sortait de nul part, improbable, dont les bandes-annonces me laissaient perplexes et qui aurait pu être un simple nanar d’animation digne de sortir en Direct to DVD (comme pas mal de films d’animations milieu de gamme du reste!). En réalité il n’en n’est rien, et il s’agit plutôt d’une démonstration en règle vis à vis d’un genre trop utilisé et (de plus en plus souvent) mal utilisé: l’animation 3D. En premier lieu le film d’animation Lego n’est pas spécifiquement ou nécessairement un film pour enfant ! Et cette idée est absolument capitale pour bien cerner le film. A l’instar des Pixar de la grande époque ou d’une partie des films de Miyazaki (même si ce n’est pas aussi philosophique qu’un Miyazaki quand même hein), le film a plusieurs niveaux de lecture. On peut le voir avec des yeux d’enfant, une aventure « classique » d’un personnage « normal » qui devient un héros auprès d’autres personnages, tombe amoureux, sauve le monde, la quête du héros classique. On peut s’arrêter à l’humour, à l’histoire et l’animation de ces petites briques, ce qui fait du film un excellent divertissement pour enfants. Mais le film comporte également un très grand nombre de références à la pop culture geek qu’un enfant voire un jeune adolescent ne peut pas connaitre. Il s’adresse donc là à un public plus âgé qui, soit accompagne un public jeune, soit est venu par curiosité ou par nostalgie. Et oui car pour beaucoup de vieux enfants le film éveillera une certaine nostalgie du temps où ils avaient des placards remplis de Lego et où ils passaient des heures à jouer avec. Enfin, qu’on aime ou pas le switch de fin, il ouvre sur une idée peu commune, un message au grand public sur la créativité et l’originalité, notions fragiles de nos jours, surtout chez les plus jeunes. En plus de ça le film tente également de critiquer l’uniformité de la société, les goûts et les valeurs acceptés et jugés correctes par tous. « La différence n’est pas un mal c’est même une force » est un des messages du film.
D’un point de vue animation le film est bluffant. Entièrement réalisé en images de synthèse, les réalisateurs ont pris soin de laisser un léger effet saccadé à l’image tant est si bien qu’on finit par se demander si c’est pas filmer image par image à la Mister Jack. Comme si on faisait soi-même un film Lego en déplacement ses propres jouets millimètre par millimètre. Le visuel « tout en briques Lego » est bluffant et drôle. La 3D pour une fois n’était pas si mal, mais toujours dispensable. A noter tout de même que l’animation « tout en brique » et la vitesse de certaines scènes rendent parfois l’image un peu floue et brouillonne. N’oublions pas la musique vraiment très bien pensée et qui restera longuement gravée dans votre cerveau !
En conclusion: Un film « super génial », bien pensé, pour tout le monde, à la fois divertissement pour enfants mais avec pas niais avec  pas mal de messages socio-culturels intéressants et très bien réalisé!
Note: 16/20

(suite…)

Bad Ass !

Bad Ass !

Le temps a passé, la Ligue des Justiciers a été dissoute et les super-héros ont rangé leurs costumes, mais l’humanité elle n’a pas été rendu meilleure et le monde est pris au piège d’une guerre froide qui ne s’est pas arrêtée.
Dans les ruelles de Gotham City, cela fait 10 ans maintenant que personne n’a pas vu Batman, le Chevalier Noir. Même si l’asile d’Arkham surveille toujours les grands ennemis du justicier le crime enfle à nouveau avec l’extension du gang des « Mutants ».

Bruce Wayne redevenu un civil comme un autre est plus tourmenté que jamais. Il ne sait plus quel but donner à son existence ni comment canaliser son énergie. Mais le retour de Harvey Dent à priori guéri de sa schizophrénie et les menaces de mort proféré envers le Commissaire Gordon bientôt retraité ont raison de ses serments. A plus de 50 ans, Bruce ressort son vieux costume bien décidé à donner à sa ville une nouvelle chance et à sa vie un nouvel objectif.

Le Chevalier Noir revient, fatigué, aigri mais incroyablement tenace et sans plus aucune pitié. Un nouveau « Robin » répond spontanément à l’appel de cette ville en sang et les plus intimes des adversaires de Bruce s’opposent à nouveau à lui.
Et comme si cela ne suffisait pas, bien loin de Gotham, tapis dans l’ombre du gouvernement, l’être vivant le plus puissant du monde est chargé d’arrêter son ami Batman… ou de le tuer si il refuse de se mettre au pas…

(suite…)