Articles Tagués ‘Sociologie’

moi asimovUne autobiographie d’un des génies de la science-fiction d’autant plus passionnante qu’elle est thématique et pas seulement chronologique.
Asimov (1920-1992) y évoque son enfance d’émigré russe à Brooklyn, ses lectures innombrables et variées, ses voyages, sa carrière de professeur de bio-chimie et surtout son itinéraire d’écrivain. Un classique indispensable.
À sa disparition en 1992, à l’âge de soixante-douze ans, Isaac Asimov laissait en héritage à la foule de ses admirateurs le compte rendu détaillé d’une existence bien remplie : la présente autobiographie. L’auteur qui aura sans doute le plus marqué la science-fiction moderne, jusqu’à se confondre pratiquement avec elle, y retrace son enfance de jeune émigré russe à Brooklyn, les innombrables lectures qui devaient faire de lui une encyclopédie vivante, sa carrière orageuse de professeur de biochimie et, bien sûr, son itinéraire d’écrivain.
Un ouvrage indispensable pour comprendre cinquante ans d’évolution d’un genre littéraire dont Asimov, par ses rencontres et son implication, fut un témoin privilégié.

(suite…)

Fondation 5 Asimov

(Le Cycle de Fondation – Tome 5)

La Terre.
Tout porte à croire que le légendaire berceau de l’humanité se trouve au coeur d’un vaste plan à l’échelle galactique, destiné à garantir en coulisses la pérennité de la civilisation : une synthèse parfaite entre le matérialisme de la Première Fondation et le mentalisme de la Seconde, mise en oeuvre par une mystérieuse puissance.
Mais comment trouver une planète que beaucoup croient mythique, et dont toute trace a inexplicablement disparu des archives galactiques ?

(suite…)

Fondation 4 Asimov

 

(Le Cycle de Fondation – Tome 4)

Prévoyant l’effondrement prochain de l’Empire galactique, le psychohistorien Hari Seldon a jadis crée deux Fondations, l’une officielle, l’autre occulte, afin de préserver la civilisation d’une interminable période de chaos.
Pourtant, cinq siècles après leur établissement, alors même que la Première Fondation n’a jamais été aussi puissante, un nouveau protagoniste semble entrer en jeu, œuvrant dans l’ombre à l’insu de tous. Peut-être tient-il entre ses mains le devenir de l’humanité tout entière…

(suite…)

81InJpqn2sLDessinateur: Jean-Marc Rochette
Scénario:  Jacques Lob &  Benjamin Legrand

Un jour, la bombe a fini par éclater.
Et toute la Terre s’est brutalement retrouvée plongée dans un éternel hiver gelé, hostile à toute forme de vie.
Toute ? Pas tout à fait. Miraculeusement, une toute petite portion d’humanité a trouvé refuge in extremis dans un train révolutionnaire, le Transperceneige, mu par une fantastique machine à mouvement perpétuel que les miraculés de la catastrophe ont vite surnommé Sainte Loco.
Mais à bord du convoi, désormais dépositaire de l’ultime échantillon de l’espèce humaine sur cette planète morte, il a vite fallu apprendre à survivre. Et les hommes, comme de bien entendu, n’ont rien eu de plus pressé que d’y reproduire les bons vieux mécanismes de la stratification sociale, de l’oppression politique et du mensonge religieux…

(suite…)

Fondation 3 Asimov

 

(Le Cycle de Fondation – Tome 3)

Conçue par le psychohistorien Hari Seldon pour restreindre l’ère de chaos résultant de la décadence de l’Empire galactique, la Fondation est désormais aux mains du Mulet, un mutant imprévisible capable de manipuler les esprits et d’imposer sa volonté à quiconque.
Avec ses pouvoirs et les immenses ressources que lui procurent la Fondation, il s’est donné pour objectif d’étendre sa domination aux ultimes vestiges de l’Empire défunt.

Mais déjà une nouvelle légende prend forme : il existerait une seconde Fondation, consacrée aux sciences mentales, œuvrant de façon occulte pour garantir l’accomplissement des desseins du légendaire Hari Seldon...

(suite…)

Fondation 2 Asimov

 

(Le Cycle de Fondation – Tome 2)

Tandis que les crises qui secouent l’Empire redoublent de violence et annoncent son effondrement définitif, la Fondation créée par le psychohistorien Hari Seldon pour sauvegarder la civilisation devient de plus en plus puissante, suscitant naturellement convoitise et visées annexionnistes.
En tout premier lieu, celles de Bel Riose, jeune général qui voit dans les secrets détenus par la Fondation le moyen de monter sur le trône.

C’est alors qu’apparaît un mystérieux et invincible conquérant, surnommé le Mulet, que le plan de Seldon n’avait pas prévu…

(suite…)

Fondation, d’Isaac Asimov

Publié: 30 janvier 2015 par maedhros909 dans Littérature, Science-Fiction
Tags:, , ,

Fondation 1 Asimov
(Le Cycle de Fondation – Tome 1)

En ce début de treizième millénaire, l’Empire n’a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la galaxie. C’est dans sa capitale, Trantor, que l’éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l’avenir.
Grâce à elle, Seldon prévoit l’effondrement de l’Empire d’ici cinq siècles, suivi d’une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs…

(suite…)

Big Brother is watching you.

Big Brother is watching you!

 

Souriez, vous êtes filmés… Londres, 1984.
Voici Winston Smith, employé au Ministère de la Vérité, chargé de réécrire l’histoire afin qu’elle s’accorde avec la version officielle.
Voici les télécrans qui diffusent en permanence les messages de propagande et espionnent sans relâche chaque individu.
Voici Julia, rencontrée lors des Deux Minutes de la Haine quotidiennes et obligatoires où l’on conspue le Traître Emmanuel Goldstein, qui aura maille à partir, comme Winston, avec la Police de la Pensée.
Voici la novlangue qui dépouille le langage de ses inflexions subversives, qui le réduit à un rôle informatif.
Et surtout, voilà Big Brother, aujourd’hui passé au stade de figure mythique, symbole de la surveillance et de l’oppression totalitaire.

(suite…)

L'arbre des possibles bernard werber

 

Un recueil d’histoires courtes qui présentent toutes une hypothèse poussée à son extrême :
– Et s’il existait une école pour que les jeunes dieux apprennent à créer des sociétés humaines ?
– Comment fonctionnerait un monde où les nombres seraient à la base de tous les savoirs ?
– Et si une météorite tombait sur le jardin du Luxembourg ?
– Une main gauche peut-elle faire sécession ?
– Serait-il possible à l’humanité d’éviter les catastrophes ?

(suite…)

Crépuscule Ville de Lolita Pille

Publié: 20 août 2012 par bibliothriller dans Autre, Littérature
Tags:, ,

Résumé:

 » La solitude de Colin Parker. Souvent Colin Parker composait de sa propre initiative la touche C pour confessionnal et pendant des heures, il répétait qu’il était seul. Et son assistant lui répondait :  » Cher abonné, vous n’êtes pas seul puisque nous sommes là pour vous écouter…  » Finalement, quand Colin Parker se donna la mort, le soir du grand black-out, il commençait tout juste à aller mieux. « 
Bienvenue à Clair-Monde ! Ici, quelque part dans un futur proche, sous une épaisse couche de nuages et de brumes, vivent les citoyens d’une cité idéale où l’on vous interdit pour votre bien tout ce qui pourrait vous faire du mal : des implants bancaires sous l’épiderme contrôlent vos dépenses, une brigade d’intervention contre le suicide surveille vos accès dépressifs, les êtres qui vous plaisent sexuellement apparaissent sur un écran-traceur à portée de main, les drogues sont en vente libre, on a le droit au lifting et à la quasi-éternité. Si vous ne voulez pas être heureux, alors vous avez le choix : vivre aux confins de la cité, morts bancaires, junkies, obèses, détraqués.  » Avec Clair-Monde le bonheur n’est plus une utopie « .
Sauf qu’il y Syd Paradine… Un flic cabochard, en instance de divorce, et qui refuse de se plier aux législations du bonheur obligé, aux oukases du S.P.S (service de protection contre soi-même). C’est en enquêtant sur un suicide collectif d’obèses (double aberration !) qu’il comprend les mensonges et les trahisons de Clair-Monde. De la guerre narcotique aux couloirs des laboratoires, de la tyrannie cosmétique à la pédophilie érigée au rang des beaux-arts, de l’utopie démocratique aux opiacés, Syd flanqué d’une étrangement belle créature du nom de Blue vont mettre un sacré désordre. Résoudre le mystère. Sauver leur peau sur fond d’apocalypse.
Entre la satire d’une société utopique reposant sur l’axe d’un bonheur obligé et le polar chandlerien, entre l’emprunt au cinéma et à la littérature de genre, Lolita Pille change ici du tout au tout. Crépuscule Ville est un roman ambitieux, ample, qui se joue des conventions, et nous montre le destin d’êtres du futur qui nous ressemblent terriblement.

 

(suite…)