lachambreroseetnoire

james bond 007 vivre et laisser mourirAvec Marine du blog des deux aimes, nous avons décidé pour janvier de lire un James Bond en lecture commune: « Vivre et laisser mourir » d‘Ian Fleming.

Il faut savoir que je n’ai vu qu’un James Bond au cinéma mais que j’ai vu deux documentaires: un sur les James Bond girls et un autre sur l’auteur, Ian Fleming.

C’est parti pour le résumé et la critique!: 

« Ses cheveux d’un noir bleuté tombaient lourdement sur ses épaules. Vêtue d’une robe de soie blanche, elle avait des pommettes hautes, une bouche large et sensuelle. Ses yeux bleus étaient lumineux et dédaigneux, mais, tandis que son regard se posait, amusé, sur 007, celui-ci comprit qu’un message lui était adressé personnellement. Voyant qu’il l’observait, Solitaire resserra nonchalamment les bras de manière à creuser le sillon entre ses seins. Le message était clair… Solitaire, la splendide diseuse de bonne aventure, est la…

View original post 508 mots de plus

Bonne année à tous! Je vous souhaite le meilleur pour 2017!

C’est reparti pour une playlist aléatoire, mon mp3 me choisit 20 titres au hasard que je vous présente.

Marilyn Manson-Odds of even

 

Devil Doll-The Curse

 

Music is not fun-Nuit et jour

 

Epica-Victims of contingency

Lire la suite »

journal-dun-vampire-en-pyjama

 

Ce livre est le vaisseau spécial que j’ai dû me confectionner pour survivre à ma propre guerre des étoiles.
Panne sèche de moelle osseuse.
Bug biologique, risque de crash imminent.
Quand la réalité dépasse la (science-) fiction, cela donne des rencontres fantastiques, des déceptions intersidérales et des révélations éblouissantes.
Une histoire d’amour aussi.
Ce journal est un duel de western avec moi-même où je n’ai rien eu à inventer.
Si ce n’est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon cœur.

Lire la suite »

moi asimovUne autobiographie d’un des génies de la science-fiction d’autant plus passionnante qu’elle est thématique et pas seulement chronologique.
Asimov (1920-1992) y évoque son enfance d’émigré russe à Brooklyn, ses lectures innombrables et variées, ses voyages, sa carrière de professeur de bio-chimie et surtout son itinéraire d’écrivain. Un classique indispensable.
À sa disparition en 1992, à l’âge de soixante-douze ans, Isaac Asimov laissait en héritage à la foule de ses admirateurs le compte rendu détaillé d’une existence bien remplie : la présente autobiographie. L’auteur qui aura sans doute le plus marqué la science-fiction moderne, jusqu’à se confondre pratiquement avec elle, y retrace son enfance de jeune émigré russe à Brooklyn, les innombrables lectures qui devaient faire de lui une encyclopédie vivante, sa carrière orageuse de professeur de biochimie et, bien sûr, son itinéraire d’écrivain.
Un ouvrage indispensable pour comprendre cinquante ans d’évolution d’un genre littéraire dont Asimov, par ses rencontres et son implication, fut un témoin privilégié.

Lire la suite »

In Memoriam: Ils nous ont quittés en 2016

Publié: 1 janvier 2017 par maedhros909 dans Autre
Tags:, ,

in memoriam2016 s’achève (enfin) et 2017 commence.
Je souhaite donc à tous mes lecteurs réguliers ou occasionnels une belle et bonne année!

Je suis pas certains de faire un bilan culturel de l’année 2016 cette fois. Il y a beaucoup de chose et j’ai bien trop d’articles en retard et d’autres projets parallèles qui stagnent pour m’engager dans un article fleuve sur toute l’année passée.

Néanmoins je m’autorise comme l’an dernier une pause « souvenirs » pour quelques unes des plus grandes personnalités culturelles qui n’ont quittés. Cette liste est bien entendu non exhaustive, suggestive et moi-même ne connait pas l’oeuvre de tous (voire même l’oeuvre tout court pour certains). Mais si cela vous intrigue comme moi alors peut-être irez-vous voir, chercher, fouiner et découvrir ces divers talents et personnalités!

Bonne Année 2017 à tous !
Que l’année vous soit bonne et heureuse à tout point de vue !

Lire la suite »

Pour cause de fêtes, une playlist aléatoire (mon mp3 me sélectionne 20 titres au hasard que je poste dans un article) plus tôt dans le mois que d’habitude.

Allez c’est parti!

Charlotte Gainsbourg et Beck-Heaven can wait

 

David Guetta et Showtek-Sun goes down

 

Ultravox-Vienna

 

Linkin Park-Burn it down

Lire la suite »

lachambreroseetnoire

planete-terreur

-J’ai la sensation que ça devient de plus en plus difficile de respecter un rythme de publication sur ce blog tellement j’ai des choses à vous dire.

-Je vais commencer par l’inverse de mon titre d’article et vous donner quelques nouvelles: je suis à la fois complètement hors du temps et en même temps en plein dedans.

roswell jason behr. gif

Unreal

ugly-betty

Gossip Girl

Plus précisément, je suis à la ramasse niveau nouvelles séries: j’ai fait découvrir à mon chéri mon autre série phare qui a marqué mon adolescence et ma vie de jeune adulte: Roswell. Ce qui me donne d’autant plus envie de poursuivre la série « Unreal » avec Shiri Appleby. Je suis en pleine phase futuriste: étoiles, planète, extraterrestre alors que la physique et moi faisons quatre! D’un autre côté, j’avance et finirai la série « Ugly Betty » qui est ma série fétiche du moment et pense enchaîner avec « Gossip Girl » pour plus de légèreté.

Sinon j’ai…

View original post 617 mots de plus

Antika: le Jeu de Rôle
Les Mythes de la Mer Égée

antika-jdr

« Il ne faut pas dédaigner les dons glorieux des immortels que seuls ils peuvent accorder et que personne ne peut refuser à son gré. »
L’Iliade, III, 65
Homère

Lire la suite »

Pour en savoir plus sur ce rendez-vous, vous pouvez vous rendre sur les précédents: *,*,*.

 

Mad Sin-Back from the morgue

 

Julian Perretta-I cry

Elisa Tovati-Les langues étrangères

 

The Do-Omen

 

Prince-Purple Rain

Lire la suite »

lachambreroseetnoire


Etant une grande fan du réalisateur Tim Burton, je suis allée voir le dernier film qu’il a réalisé, au cinéma.

miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers

Résumé:

À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis.

View original post 266 mots de plus