Articles Tagués ‘Biographie’

journal-dun-vampire-en-pyjama

 

Ce livre est le vaisseau spécial que j’ai dû me confectionner pour survivre à ma propre guerre des étoiles.
Panne sèche de moelle osseuse.
Bug biologique, risque de crash imminent.
Quand la réalité dépasse la (science-) fiction, cela donne des rencontres fantastiques, des déceptions intersidérales et des révélations éblouissantes.
Une histoire d’amour aussi.
Ce journal est un duel de western avec moi-même où je n’ai rien eu à inventer.
Si ce n’est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon cœur.

(suite…)

Publicités

moi asimovUne autobiographie d’un des génies de la science-fiction d’autant plus passionnante qu’elle est thématique et pas seulement chronologique.
Asimov (1920-1992) y évoque son enfance d’émigré russe à Brooklyn, ses lectures innombrables et variées, ses voyages, sa carrière de professeur de bio-chimie et surtout son itinéraire d’écrivain. Un classique indispensable.
À sa disparition en 1992, à l’âge de soixante-douze ans, Isaac Asimov laissait en héritage à la foule de ses admirateurs le compte rendu détaillé d’une existence bien remplie : la présente autobiographie. L’auteur qui aura sans doute le plus marqué la science-fiction moderne, jusqu’à se confondre pratiquement avec elle, y retrace son enfance de jeune émigré russe à Brooklyn, les innombrables lectures qui devaient faire de lui une encyclopédie vivante, sa carrière orageuse de professeur de biochimie et, bien sûr, son itinéraire d’écrivain.
Un ouvrage indispensable pour comprendre cinquante ans d’évolution d’un genre littéraire dont Asimov, par ses rencontres et son implication, fut un témoin privilégié.

(suite…)

MONSIEUR Lovecraft !

 

Howard Phillips Lovecraft constitue un exemple pour tous ceux qui souhaitent apprendre à rater leur vie, et éventuellement, à réussir leur œuvre.

Encore que, sur ce dernier point, le résultat ne soit pas garanti.

Auteur de « L’appel de Cthulhu », de « Dagon » et des « Montagnes hallucinées » , H.P. Lovecraft, maître incontesté de l’horreur et du fantastique, reste l’objet d’une fascination toute particulière chez nos contemporains, particulièrement chez Michel Houellebecq, qui le découvrit à l’âge de seize ans pour ne plus cesser de le lire.

 

(suite…)

« J’ai formé le projet de te raconter ma vie. » Sur son lit de mort, l’empereur romain Hadrien (117-138) adresse une lettre au jeune Marc Aurèle dans laquelle il commence par donner « audience à ses souvenirs ». Très vite, le vagabondage d’esprit se structure, se met à suivre une chronologie, ainsi qu’une rigueur de pensée propre au grand personnage. Derrière l’esthète cultivé et fin stratège qu’était Hadrien, Marguerite Yourcenar aborde les thèmes qui lui sont chers : la mort, la dualité déroutante du corps et de l’esprit, le sacré, l’amour, l’art et le temps. À l’image de ce dernier, ce « grand sculpteur », elle taille, façonne, affine avec volupté chacun des traits intérieurs du grand homme à qui elle fait dire : « Je compte sur cet examen des faits pour me définir, me juger peut-être ou tout au moins pour me mieux connaître avant de mourir. »

Ce sont les Mémoires d’Hadrien, troisième ouvrage publié par l’auteur, qui lui vaut une réputation mondiale. Cette future académicienne (élue en 1980) signe là un roman historique, mais également poétique et philosophique, à la manière de L’Oeuvre au Noir qui obtint en 1968 le prix Femina. –Laure Anciel 

(suite…)

Sir Christopher Lee, de Laurent Aknin

Publié: 14 février 2012 par maedhros909 dans Autre, Littérature
Tags:, , , , ,

Le grand Christopher Lee !!

Christopher Lee n’est pas seulement une légende du cinéma fantastique. Il est le comédien vivant dont la carrière est la plus longue et la filmographie la plus volumineuse de toute l’histoire du cinéma parlant.

Ce livre n’est donc pas la biographie de Christopher Lee mais une bio-filmographie analysée et commentée. Si le comédien est avant tout célèbre, et même mythique, pour son interprétation de Dracula, au point qu’aucun autre acteur – malgré toutes les versions tournées depuis un demi-siècle – n’a pu le remplacer dans l’imaginaire collectif, il appartient plus largement à l’univers du cinéma populaire, au cinéma bis, au cinéma de l’imaginaire qui dépasse le simple cadre de l’épouvante.

Voici ici une histoire particulière du cinéma celle de la carrière exceptionnelle d’un acteur désormais hissé au rang de mythe. Suivre la carrière de Christopher Lee revient à parcourir plus de soixante ans de cinéma et de télévision. On y trouvera le cinéma populaire britannique d’après-guerre, la mythique Hammer, l’âge d’or du cinéma bis. européen et son déclin, le cinéma indépendant américain du milieu des années soixante-dix, les étranges coproductions internationales des années quatre-vingt.
On y redécouvrira des films d’épouvante, de la science-fiction, du péplum, des films d’arts martiaux et d’autres parfaitement indéfinissables. Et ce, à travers un éventail de cinéastes allant de Tim Burton à Jesus Franco, et plus de 250 films !

(suite…)